Garantie Végétale

Livraison offerte à partir de 30€

Paiement Sécurisé

Arbustes

Découvrez toute notre gamme de produits 

Arbustes

Découvrez toute notre gamme de produits 

Arbustes

Nos autres produits

La différence entre les deux espèces, n’est pas si évidente. Voici quelques conseils, vous pourrez ainsi connaître les astuces botaniques et visuelles pour réussir à les différencier facilement. Afin de réaliser cette différence, il est tout d’abord capital de connaître les caractéristiques d’un arbre et d’un arbuste.

Qu’est-ce qu’un arbre ?

L’arbre est défini comme une plante vivace, il possède une tige ligneuse appelée « tronc ». Cette plante comporte une très grande variété en termes de formes et de hauteurs. Il est à noter que le feuillage d’un arbre peut être caduc ou persistant, cette différence est liée à l’espèce. La plupart des arbres sont qualifiés d’angiospermes, autrement dit, ils créent des graines provenant d’un ovaire. Cet ovaire contient des fruits plutôt secs et charnus. A savoir, seule la variété des conifères est gymnosphère, ils se reproduisent depuis des ovules nus. Ces derniers sont localisés souvent sur les écailles de l’ensemble des cônes. En matière de port d’arbre, il peut être divers, il peut être arrondi (comme les Fagus), colonnaire (caractéristque des Quercus pontica, Juniperus communis, …) ou aussi pleureur, tel le Salix babylonica par exemple. Les arbres sont généralement d’une hauteur supérieure aux arbustes. Certains peuvent même culminer à 100 mètres de hauteur ! Il est vrai que dans un jardin, les arbres ont un effet décoratif plus réussi, et se développeront mieux si plantés, comme des sujets isolés.

Qu’est-ce qu’un arbuste ?

Plante ligneuse ramifiée au niveau de la base, l’arbuste a souvent un port buissonnant et touffu. L’arbuste est une plante à la hauteur limitée, contrairement à son grand cousin, l’arbre. A l’exception de quelques cas, la hauteur d’un arbuste ne dépasse pas les 6 mètres.