Top sellers

No best sellers at this time

Sedum 

There are no products in this category

Originaire de l’Iran, d’Arménie mais également présente dans le pourtour méditerranéen, le sedum est une plante rustique parfaite pour les rocailles sèches ou pour toutes les régions qui sont sujettes à la sécheresse. Le sedum est également une plante qui s’adapte parfaitement au cœur de la France, du moment que le sol n’ait pas tendance à retenir l’humidité. Il existe différentes espèces de sedum dont celles à port rampant qui ne font pas plus de 20 cm de haut et qui se développent en s’étalant, vous faisant ainsi profiter d’un beau tapis de fleurs. Le sedum est également parfait dans une rocaille, un muret, un dallage ou encore dans une plate-bande sèche. Sachez que le sedum apprécie aussi la culture en pot, ce qui vous offre ainsi diverses possibilités.

Comment planter le sedum ?

Le sedum doit être planté toute l’année, hormis durant les périodes de gel. Généralement, la plantation est recommandée au printemps ou en automne. Se plaisant au soleil, le sédum est une plante qui supporte la chaleur excessive, mais également le froid. Il est aussi possible de le planter dans un emplacement semi-ombragé, cela ne le dérangera pas. Le sol doit impérativement être drainé et pauvre pour favoriser son développement. De nombreuses espèces existent sur le marché et vous trouverez forcément le sédum qui saura s’adapter aux conditions de votre jardin. Sachez tout de même que le sedum est une plante qui a constamment besoin de luminosité que ce soit en hiver comme en été. Il est important de respecter un intervalle de 50 cm entre chaque plant. Il vous suffit de placer votre sedum dans un trou destiné à sa plantation, de reboucher le trou, de tasser avec votre pied et d’arroser le tout. Sachez que si vous désirez cultiver le sedum en pot, il est alors nécessaire d’humidifier la motte et d’ajouter un peu de substrat avant de tasser et d’arroser.

Quel est l’entretien pour le sedum ?

Très résistant, le sedum peut être planté dans toutes les régions de France que le climat soit chaud ou froid, peu importe. Il supporte les intempéries, le gel, mais également la canicule ou la sécheresse. Ne nécessitant aucun soin en particulier, le sedum n’a pas besoin de vous pour être en bonne santé. C’est un avantage considérable notamment si vous n’avez pas forcément la main verte. Le seul danger pour le sedum est l’humidité. Il est donc important de bien drainer le sol et d’installer du gravier dans le trou de votre plantation si nécessaire, tout en mélangeant du sable à la terre. Les oiseaux peuvent également venir attaquer le sedum, notamment au printemps lorsque les pousses font leur apparition. Pour cela, nous vous conseillons d’installer un filet qui permettra à votre sedum de se développer en toute sécurité.

Quelle est l’histoire du sedum ?

Le sedum fait partie de la famille des crassulacées et il existe d’ailleurs plus de 400 espèces différentes. Son nom vient du latin « sedere » qui signifie « s’asseoir », notamment parce que cette espèce tapisse le sol. Il faut savoir que le sedum peut aussi être utilisé pour ses vertus médicinales. En effet, cette plante était souvent utilisée pour concevoir des lotions destinées à soigner les coupures, les blessures, ou encore les aphtes.

Menu