Top sellers

No best sellers at this time

Narcisses 

There are no products in this category

Le narcisse est une fleur au spectacle superbe à découvrir dans des jardinières ou jardins. Elle offre un effet encore plus intense et esthétique si elle est plantée en groupe dans des massifs. Cette ravissante fleur est très souvent jaune et blanche. Elle possède divers atouts comme celui d’un entretien facile. Cette plante, toxique pour certaines variétés, comporte diverses espèces à mettre en avant pour leur intérêt décoratif.

 

Quelle est la carte d’identité du narcisse ?

 Son nom commun est narcisse, surnommée aussi jonquille. Narcissus est son nom latin, de la famille des Amaryllidacés. Cette plante révèle un feuillage caduc. A maturité, le narcisse peut atteindre une hauteur entre 15 et 60 centimètres. Concernant sa largeur, il faut compter entre 10 et 30 centimètres. D’entretien facile, le narcisse révèle un besoin en eau peu important, il est aussi doté d’une croissance normale, le narcisse est le plus souvent multiplié, par semis. Fort résistant au froid, le narcisse se développera parfaitement dans un sol argileux, calcaire ou sableux. Vous lui préférerez un sol neutre et bien drainé. Une exposition au soleil ou à mi ombre lui conviendra aussi parfaitement.

En plantation extérieure, le narcisse ornera vos balcons, terrasses, rocailles, bosquets ou massifs. Il peut aussi très bien s’épanouir en pots et jardinières, dans des bacs sur terrasses, patios ou balcons. La jonquille, espèce appartenant au genre Narcissus, est une fleur dont le nom latin, narcissus est un dérivé du grec, narké, signifiant « qui endort ». Cette référence est due à son parfum un brin entêtant. Originaire de l’Europe occidentale, il s’agit d’une plante bulbeuse, assez rustique et vivace. Lors de sa floraison, elle déploie des fleurs groupées et solitaires avec du blanc nacre et du jaune d’or. Le narcisse présente une réelle couronne en forme de cloche ou coupe au centre de la fleur.

 

Quelles sont les autres éléments à connaître sur le narcisse ?

Le narcisse révèle une belle floraison printanière décorative, entre février et mai, en fonction des variétés. Avec une durée de floraison plutôt courte, de 15 jours, le narcisse s’épanouit avec ses belles petites clochettes. Le narcisse jaune est aussi une plante assez toxique notamment en cas d’absorption. Contenant des saponines et également des alcaloïdes dits toxiques, cette ravissante plante peut provoquer des troubles cardiaques, digestifs et nerveux. Attention car certaines variétés en cas d’ingestion peuvent entrainer la mort.

 

Quelle est la classification des narcisses ?

Cultivé depuis quelque temps, le narcisse est apprécié pour son effet champêtre en massifs ou bordures. Des plantes hybrides et des formes naturelles ont été multipliées pour obtenir des espèces encore plus audacieuses. Ces créations ont apporté une certaine confusion quant à la classification. Environ 35 à 70 espèces sont répertoriées.

Depuis des siècles, les horticulteurs ont ainsi développé des milliers de variétés, en plus des narcisses botaniques. Les narcisses horticoles sont répertoriés en 16 types, en fonction de leur forme. A savoir que le groupe 10 est consacré aux variétés sauvages. Fleurs avec des caractéristiques sauvages, les narcisses botaniques n’ont pas reçu de modifications de la main de l’homme, ou hybridation. Il s’agit d’espèces originales, qui révèlent une période de floraison précoce en comparaison avec les variétés horticoles. Celles-ci proviennent d’hybridations variées. Narcisse botanique, le narcissus triandrus a révélé par la suite des hybrides horticoles.

 

Quelles variétés de narcisses à mettre en lumière ?

En matière de narcisse botaniques, il est possible de souligner le narcisse cyclamen, ou de son nom latin, le narcissus cyclamineus. Il révèle une floraison en février, avec une hauteur de 15 centimètres, ce narcisse miniature déploie de petites fleurs jaunes avec une couronne assez longue. Il existe aussi le narcisse des poètes, ou narcissus poeticus, fleurissant en mai et juin. Pour une hauteur de 35 à 40 centimètres, ce narcisse révèle une petite couronne délicate avec un liseré rouge, au parfum subtil. En termes de narcisses horticoles, il est possible de noter le narcisse trompette, avec une floraison en mars et avril, pour une hauteur de 20 à 40 centimètres. Il s’agit de fleurs solitaires, et toxiques pour la plupart. Elles disposent aussi d’une longue couronne comme le périanthe. Déployant leurs ravissantes fleurs jaunes, ces narcisses sont aussi parfois bicolores, c’est-à-dire jaune foncé et jaune clair.

Les narcisses à grande couronne sont resplendissants, ils fleurissent en mars, et offrent une belle hauteur de 35 à 40 centimètres. Une des qualités de cette plante est une belle tenue en vase avec de délicieuses fleurs doubles ou simples, au coloris blanc, jaune, ou orangé. Les fleurs déploient une couronne blanche ou jaune.

Le narcisse tazetta est une variété à découvrir, doté d’une floraison précoce entre février et mai. Cette fleur peut culminer jusqu’à 80 centimètres de hauteur. Elle est parfumée également, mais toxique (le fait de sucer la tige peut provoquer des troubles cardiaque et digestifs importants pour les enfants). Ses fleurs sont regroupées sur une même tige, dévoilant une couronne blanche et jaune et également légèrement orange Sa corolle est aussi blanche et jaune comme un miroir. Ce narcisse a besoin d’une protection l’hiver venu. Une dernière variété à mettre en avant est le narcissus triandus à la floraison parfumé et plus tardive, en avril et mail. Mesurant entre 20 et 40 centimètres de hauteur, ses fleurs sont également jaunes et blanches et regroupées sur une même tige, à raison de 2 à 6. Leurs tépales sont réfléchis et la couronne plutôt courte. Cette espèce a l’avantage de révéler une longue tenue en vase. Elle est extrêmement toxique, elle peut provoquer la mort chez les humains et les animaux, si ingérée.

 

Comment bien planter vos narcisses ?

En ce qui concerne le lieu de plantation du narcisse, il doit être planté dans des situations à mi ombre ou au soleil. Le narcisse apprécie les terres argileuses et fraîches, particulièrement. Ce narcisse peut être placé dans des rocailles, massifs, pots, et sous-bois. Il sera parfait en association avec des crocus, primevères, pulmonaires et tulipes dites hâtives.

Si vous souhaitez le planter en pleine terre, votre narcisse doit être placé en automne, ou en novembre dans votre jardin. Il est vrai que les plantations hâtives facilitent l’épanouissement des racines, la garantie d’une floraison réussie. Aussi, vous pourrez les planter par groupes et réaliser un bel effet d’ensemble dans votre extérieur. Concernant la plantation, il est conseillé de créer un trou correspondant à 3 fois la hauteur des bulbes. Vous prendrez une terre drainée, l’eau ne doit pas y stagner. Sinon, le bulbe risque de pourrir. Un lit de petits cailloux doit être préparé garantissant un drainage nécessaire. La distance de séparation est de 5 centimètres, entre chaque bulbe. En pots, vous veillerez à réaliser le forçage des bulbes, cette culture forcée permet une avance de la floraison de quelques semaines. Vous aurez ainsi à placer les bulbes dans un endroit sombre et frais pendant quelques semaines, et les premières pousses apparaitront. Cette opération peut être pratiquée en automne, et ce aussi au début du printemps. Des bulbes forcés sont commercialisés, prêts à planter. A savoir quand même que les narcisses forcés seront épuisés en fin de floraison. Aussi, ces bulbes nécessiteront des années avant de refleurir en cas de nouvelle plantation. L’opération peut être recommencée avec d’autres bulbes à acheter.

 

Quelles associations recommandées pour les narcisses ?

Les narcisses blancs dévoilent un effet attendrissant en présence de magnolias printaniers. De plus, les hellébores seront parfaits pour créer une belle composition, combinés avec des narcisses. A noter aussi l’erica carnea peut apporter de la gaité avec leur ton jaune, sur un tapis composé de bruyères En jardinières, les narcisses botaniques peuvent être mêlés avec des muscaris.

 

Quelle culture pour le narcisse ?

Le narcisse est un bulbe ne requérant aucun entretien spécifique, vous laisserez ainsi les bulbes en pleine terre, il faudra attendre également le jaunissement des feuilles avant la suppression complète du feuillage. Les narcisses forment leurs réserves avec leur feuillage. Il est déconseillé d’associer les narcisses avec d’autres fleurs dans un vase, leurs tiges détiennent une substance responsable de la fanaison des autres fleurs.

Le narcisse est très résistant et jamais malade. En effet, au sujet des parasites et maladies, les limaces et la pourriture sont ces deux seuls éléments nuisibles. Aussi, la limace apprécie de manger ses fleurs, vous pourrez dresser des barrières naturelles avec du marc de café, des coquilles d’œufs pilées ou de la sciure de bois. La limace est repoussée par l’odeur de la sauge et du thym. Les pièges à bière révèlent une belle efficacité également. Quant à la pourriture, il faut souligner que le bulbe tend à se ramollir si l’humidité est trop importante. De plus, vous constaterez un feutrage gris apparaissant au niveau des fleurs et des feuilles. Il faudra aussi ôter tous les bulbes atteints. Evitez de placer des bulbes au même emplacement.

 

Comment se passe la multiplication des narcisses ?

La solution idéale pour multiplier le narcisse est la division de la touffe notamment en septembre. Il faudra attendre que le feuillage soit entièrement desséché. Ensuite, ôtez la touffe avec une fourche-bêche. Il faudra alors séparer les bulbes en groupe de 5 ou 6. Vous pourrez aussi démêler les racines avec précaution tout en évitant de les briser. Puis replantez la plante dans un endroit ensoleillé rapidement. Nul besoin d’arroser.

La division peut être effectuée sur des touffes âgées de 3 ou 4 années. La multiplication en réalisant des semis est aussi envisageable, mais il s’agit d’une opération longue demandant quelques années avant de constater la première floraison. En cas de terre lourde, vous éviterez de planter le narcisse avec d’autres bulbes, en effet, dans ce type d’emplacement, il attirera les parasites et maladies.

Menu