Top sellers

No best sellers at this time

Cannas 

There are no products in this category

Le canna est une plante à bulbe parfaite si vous désirez réaliser un massif fleuri. Cette plante peut être associée à de nombreuses autres plantes annuelles que ce soit au cœur d’une bordure ou dans un massif de plantes vivaces. À l’allure exotique, cette plante est parfaite à côté de bambous, de graminées, ou d’autres plantes telles que le curcuma ou encore les arums. Originaire d’Amérique Centrale, cette plante arbore une rapide croissance avec un feuillage semblable à celui des bananiers. Sous différentes couleurs, le canna évoque les tropiques à son unique vue. Il faut savoir que vous pouvez trouver le canna sous différentes formes c’est-à-dire qu’il existe les cannas hauts pouvant atteindre 1,50 mètres et les cannas nains qui ne mesurent pas plus de 60 cm de haut. Il vous faudra ensuite patienter le mois de juillet pour profiter des premières fleurs.

Comment planter le canna ?

Commercialisé sous la forme d’un bulbe, le canna est disponible sur le marché entre le mois de février et mai. Lorsque vous serez certain que les gelées sont terminées, vous pourrez alors procéder à la plantation du canna. La plantation doit s’effectuer à partir du mois d’avril lorsqu’il ne fait ni trop chaud ni trop froid. Appréciant les emplacements ensoleillés, il est important également de trouver un endroit abrité du vent où la terre est consistante, riche et fraîche. Cette plante n’est pas rustique et vous devrez prendre le temps de l’arracher tous les automnes pour que le froid ne lui soit pas fatal. C’est uniquement en région méditerranéenne qu’il est possible de laisser le canna en terre au cours de l’hiver, tout en prenant le temps de protéger la plante.

Quelles sont les étapes pour la plantation du canna ?

Voici les étapes nécessaires pour planter votre canna :

-       Bêchez la terre en profondeur pour que cette dernière soit ameublie. N’oubliez pas de retirer les cailloux ainsi que les mauvaises herbes.

-       Installez du terreau ainsi que du compost pour que la terre soit plus fertile et meilleure.

-       Il vous suffit maintenant de placer le bulbe à 5 ou 10 cm de profondeur, de reboucher le trou et de marquer l’emplacement du canna pour ne pas le perdre.

-       Prenez le temps ensuite de bien arroser et d’arroser de manière régulière pour que son développement puisse se faire convenablement.

Sachez que vous pouvez très bien faire démarrer vos cannas sous abri, dans une serre, et même à l’intérieur de votre domicile. Il vous suffit de placer vos bulbes dans des pots, et de planter à l’extérieur à partir du mois de mai. On préfère cependant les variétés de cannas nains pour une plantation en intérieur. N’oubliez pas également d’utiliser du terreau spécifique pour les géraniums, enrichi de compost.

Quel est l’entretien nécessaire pour le canna ?

L’entretien du canna n’est pas très complexe, mais certaines manipulations doivent être réalisées pour le maintenir en bonne santé. Tout d’abord, vous devez constamment maintenir sa terre humide. Vous pouvez donc utiliser un paillage pour cela, et procéder à des arrosages abondants et réguliers. Tout au long de son développement, le canna a également besoin d’engrais destiné aux bulbes ou aux plantes fleuries. Cela va notamment l’aider à se développer, vous offrant par la suite une floraison plus spectaculaire.

Il est aussi nécessaire d’ôter régulièrement les fleurs fanées pour que ces dernières ne viennent pas former involontairement des graines.

Au niveau des maladies, vous n’aurez pas d’inquiétude à avoir. En effet, le canna n’est pas la cible des parasites ou de maladies quelconques.

Attention, comme nous le disions précédemment, le canna est une plante qui craint le gel et vous devez donc l’arracher de la terre dès que les premières gelées font leur arrivée. Il vous suffit donc de retirer les bulbes de la terre à l’aide d’une bêche, de secouer les souches et de couper le reste du feuillage à 5 ou 10 cm. Laissez ensuite les bulbes sécher et positionnez-les dans une cagette dans un local abrité du gel, du froid et du vent. On peut notamment évoquer un garage ou une cave. N’oubliez pas de retourner voir vos souches de temps à autre pour les humidifier. En effet, ces dernières peuvent complètement se dessécher.

Si vous avez la chance de vivre dans une région où l’hiver n’est pas si rude, vous pourrez alors laisser vos cannas en terre durant l’hiver, tout en prenant le temps de les protéger. En effet, vous pouvez pour cela avoir recourt à un paillis par exemple.

Menu