Areca : arrosage, exposition et rempotage, tous nos conseils d'entretien
photo-salon-areca

Sublime plante d’intérieur à l’allure de palmier, l’Areca est facile d’entretien et saura apporter une touche d’exotisme dans votre maison ou votre appartement. Originaire de Madagascar, cette plante fait partie de la famille des Acéracées, grande famille de palmiers. Composé de multiples tiges au vert intense pouvant atteindre plus de 2 m, l’Areca est réputé pour être une plante dépolluante qui purifie l’air. Ces nombreuses propriétés en font l’une des plantes les plus appréciées en intérieur.

Caractéristiques de l’Areca

Famille : Acéracées

Origine : Madagascar

Type : Palmier d’intérieur

Taille : de 1,5 m à 2 m en intérieur

Exposition : Lumière naturelle

Entretien : Facile d’entretien

Comment entretenir son Areca ?

Avec son allure gracieuse et aérienne, l’Areca est une plante d’intérieur facile d’entretien. Évoluant bien à des températures situées entre 18 et 22 degrés, l’Areca redoute particulièrement les températures négatives.

Arrosage

L’Areca est une plante gourmande en eau et qui demande que son substrat soit toujours humide. Il convient donc de l’arroser au printemps et en été tous les 2 à 3 jours, en laissant le terreau sécher entre deux arrosages. En hiver, il faut réduire la fréquence d’arrosage à 2 à 3 fois par mois. L’Areca est une plante tropicale, alors n’hésitez pas été comme hiver à humidifier les tiges de la plante à l’aide d’un brumisateur.

Exposition et emplacement

Au niveau de l’exposition, l’Areca demande beaucoup de lumière, mais il faut éviter une exposition trop directe au soleil qui pourrait bruler et assécher les feuilles de la plante.

L’idéal est donc de placer votre plante près d’une fenêtre orientée à l’ouest afin de profiter au maximum d’une bonne luminosité. Il est donc déconseillé d’adopter un Areca si vous vivez dans un endroit avec peu de lumière naturelle.

Plantation et rempotage de l’Areca

Comment planter son Areca ?

Afin que votre Areca s’épanouisse au mieux, il ne faut pas négliger l’étape de la plantation. Il est donc important de constituer un bon terreau et de placer la plante dans un pot assez grand afin de laisser de la liberté aux racines.  De plus, il convient d’ajouter des billes d’argile au fond du pot afin de faciliter le drainage de la plante, l’eau stagnante fait pourrir ses racines !

Comment remporter son Areca ?

Il est nécessaire de rempoter votre Areca tous les 2 ou 3 ans, toujours en choisissant du terreau pour plante verte et sans oublier les billes de drainage.  Il est conseillé d’effectuer cette opération au printemps lors de sa période de croissance.

Multiplier un Areca 

Pour multiplier sa plante, il existe deux solutions. La première solution est de planter des graines d’Areca dans un terreau pour semis afin d’obtenir une germination. Le terreau pour semis à l’avantage de conserver la chaleur et l’humidité ce qui est propice au développement de jeunes pousses. Deuxième solution, prélever une bouture sur un plan déjà existant et le placer dans un pot rempli de terreau pour plante verte. L’idéal est de préserver le rejet sous serre pour conserver la chaleur.

Maladies de l’Areca

Comme toutes les plantes d’intérieur, l’Areca n’échappe pas aux maladies et aux mauvaises conditions d’entretien.

Les parasites naturels de l’Areca

Les araignées rouges ou encore les cochenilles peuvent coloniser l’Areca, il est alors nécessaire de nettoyer la plante avec beaucoup d’eau ou du savon noir afin de se débarrasser de ces parasites.

Mauvaises conditions d’entretien 

Si les feuilles se déforment ou jaunissent, il s’agit simplement d’un manque de luminosité ou d’un excès d’eau. Les feuilles mortes vont tomber naturellement, mais vous pouvez aussi les couper vous-même.

Alors, n’attendez plus, vous avez toutes les cartes en main pour chouchouter votre palmier d’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.