Arum : plantation, entretien et floraison de cette fleur - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Tout savoir sur l’arum

Puisant ses origines en Afrique du Sud, l’arum pousse aux abords des ruisseaux ainsi que des points d’eau. L’arum est une fleur bulbeuse, élégante qui possède une floraison abondante. L’arum le plus facile à cultiver et que l’on croise le plus souvent est l’arum d’Ethiopie blanc. Ce dernier comporte de grandes feuilles qui forment une flèche de couleur vert foncé. Généralement, cette variété d’arum peut atteindre 80 cm à 1 mètre de hauteur. D’autres variétés d’arums existent et sont colorés. Les fleurs sont cependant plus petites et leur hauteur atteint généralement entre 40 et 60 cm de hauteur uniquement. Il existe ainsi des arums jaunes, roses, oranges, pourpres ou encore de couleur lavande. Dans tous les cas, la floraison de l’arum a lieu de mai-juin à septembre.

Comment planter l’arum ?

L’arum se présente sous la forme d’un bulbe. L’arum blanc doit être planté au cours de l’automne ou l’hiver, tandis que les autres variétés de cette fleur pleuvent être plantées jusqu’au mois de mai. Afin de planter comme il se doit l’arum, vous devez positionner vos bulbes dans la terre dans une situation ensoleillée ou semi-ombragée. Votre terre doit parfaitement bien être ameublie, fraîche, et à la fois humide au cours de l’été. Il est fortement recommandé de préparer la terre avant en la bêchant de manière à ôter tous les cailloux ainsi que les mauvaises herbes. N’hésitez pas également à positionner du fumier pour lui donner toutes les chances de se développer convenablement. Enterrez ensuite les bulbes à 15 ou 20 cm de profondeur, pas plus pas moins, tout en espaçant chaque bulbe d’un intervalle de 30 cm.

Lorsque vous allez planter vos bulbes, vous devez légèrement tasser votre terre et l’arroser sans que cela ne soit excessif. Au cours de l’hiver, vous pourriez éventuellement voir apparaître quelques feuilles, mais le développement en lui-même ne devrait se dérouler qu’au cours du printemps qui suit votre plantation. Si vous demeurez dans une région froide où les gelées ont lieu, il est alors conseillé de recouvrir vos bulbes d’une couche de paille pour ne pas que ces derniers gèlent. Si vous optez pour de l’arum coloré et non rustique, il est alors conseillé d’attendre la fin des gelées pour procéder à sa plantation. En effet, ces variétés apprécient la chaleur, même si elles aiment la fraîcheur de la terre.

Concernant les arums de couleurs, sachez qu’il est tout à fait possible de les cultiver en pot. Il suffit pour cela de mélanger de la terre végétale avec du terreau. Les arums de couleurs se plairont parfaitement dans une véranda bien éclairée.

Comment entretenir mon arum ?

Maintenant que vous avez découvert l’essentiel pour planter votre arum, il est alors intéressant de s’intéresser à la manière dont l’arum doit être entretenu. Tout d’abord, il est important de savoir que l’arum a besoin d’une terre humide, et c’est pour cette raison principale qu’il est important de réaliser des arrosages fréquents et abondants en cours de végétation. N’hésitez pas aussi à opter pour de l’engrais spécifiquement adapté pour les bulbes ou les plantes fleuries, cela ne pourra qu’être bénéfique pour l’arum, notamment si vous optez pour une culture en pot de cette plante. Lorsque vous constaterez l’apparition de fleurs fanées, il est alors nécessaire de les ôter pour ne pas que des graines viennent se former et que cela n’empêche pas la floraison de continuer. Sachez que l’arum est une plante très avantageuse, car elle n’est pas victime de parasites ou de maladies quelconques. Cependant, n’oublions tout de même pas que le gel reste l’ennemi de l’arum pour certaines variétés. L’arum blanc s’adapte facilement à toutes les régions de France, même les plus froides. Il suffit tout simplement de bien le protéger au cours de l’hiver grâce à de la paille ou des feuilles mortes. Cependant, concernant les arums de couleurs, ces derniers sont plus fragiles face au froid, et il est donc recommandé de les ôter pour la période hivernale en les positionnant soit dans une cave ou dans un garage à l’abri du froid. Cela leur permettra de se reposer durant l’hiver, et aucun arrosage ne doit être réalisé durant cette période sur les bulbes.

Pour cela, il vous suffit de vous munir d’une bêche et d’ôter tous les bulbes. Ces derniers devront être ressuyer au soleil avant de les remiser. Dans certaines régions, els arums de couleurs peuvent passer l’hiver dehors, notamment en méditerranée ou dans certaines régions de l’Atlantique.

Pour quel usage sont destinés les arums ?

Les arums sont parfaits si vous désirez créer des massifs fleuris. Vous pouvez également les associer avec de nombreuses plantes tout au long de l’année que ce soit des plantes vivaces ou en bordures. Sachez également qu’il est parfaitement possible d’utiliser l’arum blanc en bordure de bassin, même dans l’eau, car c’es tune plante semi-aquatique. Bien évidemment, il ne faudra pas l’immerger plus de 20 à 30 cm de profondeur dans l’eau.

Arum : plantation, entretien et floraison de cette fleur
1 (20%) 1 vote

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.