La bonne culture des orchidées - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Belle fleur élégante d’intérieur, l’orchidée apporte une touche classe et sophistiquée à un intérieur. En pot, elle peut être assez capricieuse et nécessite des soins particuliers, pour lui garantir une floraison splendide et une longue vie !

Quels sont les conseils généraux pour l’arrosage de vos orchidées ?

Afin de leur apporter un arrosage correct, vous aurez à laisser vos orchidées en pots dans une bassine avec un peu d’eau pendant 20 minutes. Vous prêterez attention à ne pas arroser la partie centrale de votre orchidée, appelée le cœur. En effet, cet arrosage pourrait entrainer un pourrissement du cœur.

N’appréciant pas le calcaire, l’orchidée doit recevoir de l’eau de pluie notamment à température ambiante. Il faut savoir qu’un écart de température conséquent entre l’eau d’arrosage et l’orchidée peut lui être fatal. Il faudra penser à lui octroyer du fertilisant en petite quantité. En effet, trop d’engrais peut entrainer la destruction de ses racines. Il est ainsi préférable de diviser les doses recommandées par deux, par rapport au mode d’emploi indiqué sur l’emballage. Vous avez aussi la possibilité d’ajouter des gouttes de citron dans l’eau. En fait, les phalaneopsis apprécient beaucoup l’acidité, et cette opération a pour avantage de réduire le calcaire et ses effets secondaires. Il faut souligner que la fréquence de l’arrosage constitue un élément assez compliqué à mettre en place. Il faut savoir que votre orchidée nécessite de l’eau et humidité. Toutefois, il est assez aisé de faire mourir une orchidée avec un excès d’arrosage, davantage qu’avec la sécheresse ou le manque d’eau.

Quelles sont les critères à considérer pour l’arrosage de votre orchidée ?

Certains paramètres sont à prendre en compte comme la température ambiante de la pièce. En effet, plus votre pièce sera chaude, plus il faudra arroser l’orchidée. En effet, si votre pièce est chauffée à 19 ou 20 degrés, vous aurez à arroser votre orchidée toutes les semaines ou tous les 8 à 10 jours, pendant toute la période de floraison. Dans le cas où votre orchidée est complètement défleurie, il faut noter que votre orchidée présentant de belles fleurs vigoureuses, requiert deux fois moins d’arrosage qu’une orchidée sans fleurs. Il est nécessaire alors d’offrir un arrosage tous les 15 ou 20 jours. Cette fréquence sera amplement suffisante. En ce qui concerne l’arrosage, ce dernier est soumis aussi à des conditions de taille de vos pots et l’importance des racines de l’orchidée. En réalité, les phalaneopsis affectionnent tout particulièrement les petits contenants. Il faudra garder les contenants transparents où sont commercialisées les plantes orchidées, le plus longtemps possible. En effet, ces contenants révèlent le niveau d’humidité dans le pot. Vous pourrez constater si les racines sont omniprésentes en rapport avec les copeaux de bois. Si les racines sont ainsi plus imposantes, le pot comporte alors moins d’humidité et vous aurez à apporter de l’eau à votre orchidée.

Par exemple, si un pot montre beaucoup de racines, vous devrez arroser l’orchidée environ tous les 8 jours, quand elle sera en fleurs. Si au contraire vous remarquez des racines quasi inexistantes, il faudra alors effectuer des arrosages beaucoup moins fréquemment, tous les 15 jours. Vous devez surveiller particulièrement les racines dans le pot, si elles sont vertes, cela signifie que l’orchidée dispose de suffisamment d’eau. Si les racines deviennent « gris vert », vous aurez à arroser votre phalaneopsis.

Quelle humidité pour votre orchidée ?

Dans son milieu naturel, l’orchidée nécessite de l’humidité. En effet, elle s’épanouit dans la nature avec une atmosphère à 85% humide. En intérieur, dans votre pièce, il faudra une hydrométrie moindre, à savoir, plus la pièce sera chaude, plus l’humidité sera importante pour sa croissance. Vous pourrez ainsi garder au moins 45% d’humidité, si la température de votre intérieur est de 20 degrés, pour une température plus élevée de 25 degrés, une humidité à 65% sera nécessaire. Des solutions existent pour pallier à ce souci. Vous pouvez par exemple placer les orchidées dans un contenant avec des billes d’argile et aussi de l’eau. L’eau en s’évaporant apporte un peu d’humidité à la plante. Vous pourrez également employer une fontaine, dans laquelle vous aurez à placer un brumis.

Comment vaporiser le feuillage ?

Les feuilles peuvent être vaporisées afin de leur apporter un peu d’humidité nécessaire à leur croissance, ce type de conseil est souvent mis en avant dans les magazines. Toutefois, il faut savoir que la vaporisation sur les phalaneopsis n’est pas vraiment conseillée. Si vous vaporisez les feuilles, vous noterez que les pores de ces feuilles auront tendance à se dilater durant quelques heures. Aussi, le reste du temps l’orchidée tend à se dessécher, il est préférable de ne pas opter pour la vaporisation.

La bonne culture des orchidées
3 (60%) 2 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.