Bouture rosier : Comment faire et planter ? Ma-Petite-Jardinerie.fr

Votre jardin comporte de magnifiques rosiers sous forme arbustive ou en tige, or, quelques massifs ou endroits non occupés de votre extérieur méritent d’être ornés. Vous avez en tête d’y placer des rosiers aussi résistants et à la sublime floraison que ceux déjà présents. Aussi, sachez qu’une bouture de rosier est tout à fait envisageable, le résultat vous comblera. Le bouturage représente aussi une opportunité de réaliser un beau cadeau, et de multiplier vos variétés favorites de rosiers pour balcons et terrasses et ceux de votre entourage, à moindre coût. Le fruit d’une bouture est défini par un savant dosage de patience et d’amour pour les fleurs.

Quand devez-vous bouturer vos rosiers ?

Le bouturage s’avère parfait pour réaliser la multiplication de ses rosiers favoris. Vous vous interrogez sur la période idéale pour effectuer cette opération. Il faut noter que tous les types de rosiers peuvent être bouturés. Et quelques-uns offrent un bouturage plus aisé à faire que d’autres. Ainsi, vous privilégierez la fin d’été pour réaliser votre bouturage, à partir de la fin août jusqu’en octobre. Facile à réussir, le bouturage est accessible à tout le monde. Vous pourrez si vous le désirez tenter l’expérience une partie de l’été, les résultats sont moins garantis mais les chances bien réelles.

 

Comment réaliser le bouturage de votre rosier ?

Tout d’abord, vous aurez à réunir le matériel indispensable pour procéder au bouturage. Ainsi, vous aurez à utiliser un sécateur propre et bien désinfecté, une hormone de bouture, un pot, du terreau léger, une cloche en plastique ou une serre appropriée et un arrosoir. La première étape consiste à procéder au prélèvement des tiges de bouture, vous aurez ainsi à extraire des jeunes branches défleuries de l’année, sous une feuille. Les rameaux possèdent ainsi différentes feuilles, entre 6 et 8, tout comme des bourgeons. Vigoureux, droit, sain et ne possédant aucune maladie ni tache apparente, c’est l’ensemble des critères à observer pour réaliser votre choix. Cette tige devra posséder 3 yeux et 1 bourgeon naissant. Vous aurez ainsi à en retirer plusieurs, et, vous aurez plus de chances de réussir votre bouturage. Vous supprimerez ainsi la tête de la tige avec les fleurs fanées tout comme le feuillage à l’exception des deux dernières feuilles placées tout en haut de la tige afin de réduire l’évaporation. Vous pourrez aussi ôter l’ensemble des épines pour la partie à placer en terre, soit 1/3 de la tige.

Enfin, vous couperez les quelques tiges de vos rosiers en biseau à un emplacement précis, au-dessus du nœud pour réaliser des boutures longues de 10 à 20 centimètres. L’étape suivante consiste à placer de la poudre d’hormones. Pour ce faire, il faudra veiller tremper les morceaux des tiges dans un gobelet d’eau pendant quelques minutes. Et, c’est seulement ensuite que vous appliquerez une hormone de bouturage directement sur l’endroit de votre tige à planter en terre.

 

Comment planter en terre de rempotage ?

Votre petit plant est à installer directement en terre ou dans un pot avec un peu de sable, de terreau léger et aussi du terreau pour boutures et semis.

Enfin, vous aurez à surveiller le maintien d’une humidité constante, cette atmosphère permet de favoriser la croissance des boutures. Vous veillerez aussi à les positionner sous cloche, dans une véranda ou une serre de qualité. Attention, car le plein soleil n’est pas recommandé, tout comme les courants d’air, vous aurez ainsi à sélectionner un emplacement mi ombragé, avec tout de même une bonne luminosité. Vous pourrez aussi tuteurer chaque bouture afin pour lui procurer un maintien bien droit. Ensuite, vous pourrez arroser de manière régulière, et aussi mesurée pour ne pas trop inonder les racines naissantes. Il faudra veiller à conserver les boutures dans un endroit très sec, aéré et frais à la fois. Après avoir patienté environ 15 jours, vous vous émerveillerez devant l’apparition d’yeux, pensez alors à ôter la protection. Par ailleurs, dans les pots, vous constaterez l’existence de racines dépassant du trou de drainage.

 

Comment procéder à la plantation de votre bouture en terre ?

 Le moment tant attendu de la plantation en terre est arrivé, c’est-à-dire au printemps, vous pourrez planter vos boutures aux mois d’avril et mai. A l’apparition des racines et des bourgeons, vous aurez ainsi à repiquer les boutures dans vos massifs, plates-bandes, talus, haies, ou en isolé pour un effet plus sophistiqué. Vos boutures de rosiers s’épanouiront également parfaitement en pots, vasques, potées fleuries illuminant vos terrasses et balcons.

Comment bouturer un rosier ?
3 (60%) 2 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.