Cactus : Variété, entretien, arrosage d'une plante grasse
Cactus sous serre

Obtenir des cactus et des plantes grasses en forme, cela ne s’improvise pas. Il faut savoir que les feuilles épaisses des cactus sont remplies d’eau. Elles supportent donc parfaitement bien le soleil et doivent disposer d’une terre bien aérée afin que l’eau ne stagne pas. Si vous souhaitez les mettre à l’intérieur, elles doivent être installées près d’une fenêtre pour être au contact direct du soleil. Il est primordial de ne pas trop les arroser.

À quel endroit planter ses cactus ?

Quelle que soit la saison, toutes les plantes grasses doivent bénéficier du soleil. Il ne faut donc jamais les placer dans un recoin de la maison sous peine de les voir périr très rapidement. Que l’on soit en été ou en hiver, elles doivent se trouver au même endroit, c’est-à-dire devant la fenêtre. Même si elles ne craignent pas notre température ambiante, mieux vaut tout de même les installer à un endroit frais durant l’hiver. Bien au contraire, elles pourront être mises dehors pendant l’été pour profiter au maximum du soleil.

Comment procéder pour planter ses cactus ?

Il faut les disposer sur un mélange spécifique aéré comprenant une évacuation pour que les racines ne baignent pas dans l’eau et ne finissent par pourrir. Il existe, dans les magasins spécialisés, des terreaux spécifiques cactées qui comprennent du sable. Attention ! Un cactus ne s’arrose pas régulièrement. Ce geste ne se fait que lorsque le terreau devient sec.

 

Comment bien choisir ses variétés de plantes grasses ?

On compte de nombreuses variétés parmi les plantes grasses. Les principales sont les aloès, les agaves, les échévérias, les crassulas et les haworthias. Leurs formes sont variables d’une variété à l’autre. À la différence les cactus, ces plantes grasses devront être arrosées plus souvent. Les cactées, elles, comprennent aussi plusieurs variétés telles que les échinocereus, les mammillaires, les opuntias, les cereus, les rébutias ou encore les échinocactus, également appelés « coussins de belle-mère ».

Comment entretenir ses cactées ?

Il est important de ne pas trop arroser ces plantes. Lorsqu’il fait chaud l’été, un arrosage hebdomadaire suffit. Il doit être réalisé avec parcimonie afin que la plante ne risque pas de pourrir. Afin de ne pas la malmener, le rythme des arrosages se doit d’être progressif. À l’inverse, l’hiver, il n’est pas nécessaire de les arroser car elles se reposent. Les cactées sont des plantes résistantes qui n’ont quasiment pas besoin d’être arrosées l’été. Il est donc possible de partir en congé plusieurs semaines sans craindre qu’elles ne dépérissent. Par contre, il est important de les nourrir correctement au printemps. Pour cela, un apport d’engrais spécial cactées sera le bienvenu une fois toutes les quatre semaines. Les plantes pourront être rempotées tous les trois ans mais attention, un terreau spécifique contenant du sable doit être utilisé. La plante peut être nettoyée à l’aide d’un pinceau à poils souples.

Comment favoriser la multiplication de ses cactées ?

Les cactées sont idéales pour la reproduction qui s’effectue simplement et de plusieurs manières différentes. Concernant le bouturage, il suffit d’en prélever un tronçon qu’on laissera sécher plusieurs semaines avant de le replanter. Le semis nécessite de posséder une serre et s’avère plus contraignant car il faut contrôler les températures, procéder à des arrosages réguliers, etc. Ceci étant, cette technique permet d’obtenir de nombreuses plantes. Le greffage sera la troisième solution, donnera de bons résultats mais il faudra être patient pour découvrir les premières fleurs.

 Comment obtenir des fleurs sur ses cactées ?

La condition permettant d’obtenir des fleurs est d’installer ses cactus à l’extérieur durant l’été. Ceci dit, il ne faut pas les y installer du jour au lendemain. Il faut passer de l’ombre à la mi-ombre pour terminer par le plein soleil. L’eau de pluie est idéale pour un arrosage hebdomadaire des cactées. En cas de canicule, elles seront arrosées deux fois par semaine. Dès que le froid se fait sentir, les plantes doivent être mises à l’abri dans une pièce fraîche.

De quelles maladies les cactées peuvent-elles souffrir ?

Le principal risque que courent les cactées est de pourrir à cause d’une trop grande humilité, c’est la raison pour laquelle il ne faut pas être trop généreux au niveau de l’arrosage. Elles peuvent également être victimes de maladies cryptogamiques (botrytis). Les parties atteintes doivent être supprimées afin que la maladie ne se développe pas sur toute la plante. Les cactées représentent un nid douillet pour les cochenilles et les acariens. Afin de les supprimer, il suffit d’effectuer des lavages à l’eau savonneuse. L’idéal est de compléter la terre avec un engrais afin d’en favoriser l’activité. Il est également primordial de désinfecter les pots, les sécateurs et autre matériel pour qu’il n’y ait pas de contamination.

Informations sur les plantes grasses

Les cactées ont des vertus bénéfiques dans l’alimentation et font office de clôture défensive en Amérique. En France, on les apprécie en guise de décoration, notamment dans le sud où elles ornent les jardins.

Cactus et plantes grasses : entretien, rempotage
4.6 (92%) 5 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.