Les chrysopes, fiche d’identité

Nommée demoiselle avec des yeux d’or, la chrysope adore les pucerons, ce prédateur de pucerons peut en dévorer 500 pendant son cycle larvaire. Voici comment les attirer dans votre potager pour vous débarrasser des pucerons de manière définitive.

La vie des chrysopes

Insecte de l’ordre des Névroptères, les chrysopes appartiennent à la famille des Chrysopidés. 25 variétés de chrysopes sur le territoire national sont répertoriées comme :

  • le Chrysoperla carnea, utilisée dans la lutte biologique
  • le Chrysoperla lucasina, surtout dans le sud de la France
  • le Chrysoperla affinis, pour le nord de la France
  • le Chrysoperla_lucasina

Que consomment-elles ? Les larves sont entomophages, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent de thrips, de pucerons, de jeunes chenilles, d’acariens, de larves de cochenilles, … Les chrysopes adultes mangent majoritairement des nectars et pollens, des fèces d’homoptères et du miellat. D’autres variétés, Chrysopa perla, consomment des insectes une fois adultes.

Concernant le cycle de vie, les chrysopes adultes sont pendant tout l’hiver à l’abri, dans des herbes sèches, des tas de bois, des feuilles mortes, … Les femelles pondent ensuite au printemps, sur le feuillage. Les chrysopes placent leurs œufs au niveau de filaments très fins, pour les protéger des ravageurs. Mi-mai, les premières larves apparaissent en juin et juillet, c’est à cette saison qu’est constatée la présence la plus importante des chrysopes. Une fois la croissance finie, pendant l’automne, les larves se transforment en adultes, période de nymphose. Concernant l’hivernage, les chrysopes adultes passent cette saison de manière naturelle dans des tas de bois. Elles peuvent aussi passer l’hiver dans les abris de jardin et les habitations. Cependant, les adultes peuvent sortir l’hiver pour consommer des grains de pollens provenant des plantes fleurissant en hiver, comme le géranium et les noisetiers.

Au niveau des strates hautes, les chrysopes mangent du nectar et du pollen sur les strates arborescentes. Concernant les strates basses et hautes, les chrysopes sont localisées dans la végétation haute comme basse. Elles sont présentes effectivement dans des cultures, elles y pondent leurs œufs et les larves y seront plus actives.

Attirer les chrysopes dans votre potager

Pour attirer les chrysopes dans votre jardin potager, il ne faut pas traiter vos plantes. Vous éliminerez tout produit développant ainsi leur nourriture. Des arbres et des arbustes à côté du potager facilitent leur présence, elles tendent à se placer sous le feuillage des arbres dans la journée.

Si vous placez des haies fleuries, vous les attirerez et aussi si vous laissez des zones enherbées à côté du potager. Choisissez aussi des floraisons étalées tout au long de l’année. Vous pouvez aussi leur offrir le gîte pendant l’hiver et construisez un ou plusieurs refuges. Pour les aider pendant l’hiver, vous leur établirez un refuge à chrysopes. A l’aide d’une boîte en bois, de préférence non traitée, vous fabriquerez un refuge idéal à percer au niveau d’une face avec des trous de diamètre 1,5 cm. Placez cette face un peu en retrait, cela protégera l’intérieur des pluies. Puis, vous remplirez le refuge avec de la paille et vous nettoierez les abris chaque année avant de les replacer à la fin de l’été.

Les chrysopes, fiche d’identité
1 (20%) 1 vote

Plus de conseils de jardinage