Comment reconnaître le muguet ? - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Le muguet, qui appartient à la famille des Liliacées, se compose d’une multitude de petites clochettes blanches voire roses pâles fort odorantes. Ses brins font de 15 à 30 centimètres de haut. Chacun est habillé de jolies feuilles vertes tout en longueur. Cette plante est également appelée « lis des vallées ».

 

Quelles sont les différentes variétés de muguet ?

Le muguet Convallaria majalis est le muguet blanc traditionnel.

Le muguet Convallaria majalis Rosea est une variété de muguet aux allures romantiques de par ses clochettes roses pâles et ses longues feuilles vertes.

Le muguet Convallaria majalis Flore Pleno, lui, a la particularité de produire des fleurs doubles.

 

Quelle est la symbolique du muguet ?

Outre son bel esthétisme, le muguet est une plante porteuse d’une forte symbolique. Il souligne le traditionalisme français datant de la Renaissance. En effet, le muguet est offert le 1er mai en guise de porte-bonheur. Il est censé apporter amour et chance à ceux qui le reçoivent. Cette petite fleur est fortement associée à la fête du travail. Ce jour de l’année, la loi s’assouplit. On découvre de petits étals au coin des rues tenus par des particuliers suite à leur cueillette.

 

À quel moment de l’année le muguet fleurit-il ?

Pour découvrir le muguet en fleurs, il faut être patient et le guetter du mois d’avril au mois de mai. C’est à cette période-là que l’on verra les premières clochettes blanches de cette plante vivace se former. Elles laisseront ensuite place à des petites baies rouges dès l’été. Le muguet est une plante qui se propage très rapidement. Grâce à lui, il est possible d’obtenir de beaux parterres.

 

Le muguet est-il vraiment toxique ?

Oui. Il est extrêmement important de savoir que les fleurs du muguet sont très toxiques. Il faut donc être très vigilant dans la mesure où elles attirent les enfants. Pour plus de prudence, il est préférable de les supprimer dès qu’elles sont fanées. Bon à savoir : la partie toxique de la plante ne se résume pas à la fleur ; en effet, les feuilles le sont également. Il faut donc y prêter garde, notamment lorsqu’on rencontre du muguet sauvage, autrement appelé « muguet des bois ».

 

Quand et comment planter le muguet ?

Le muguet peut aussi bien être semé que bouturé. C’est à l’automne qu’on le plante. Il ne doit pas être installé en pleine de chaleur. L’idéal est pour lui de se situer à la mi-ombre, sous des arbres. Il apprécie tout particulièrement de bénéficier d’un sol léger composé d’humus. De plus, la mousse, qui lui permet de maintenir un bon niveau d’humidité et une agréable fraîcheur, sera appréciée. Pour multiplier le muguet, c’est à l’automne qu’on le devise les rhizomes en griffes. On les dispose en respectant un espace de huit centimètres entre chacune d’entre elles. On veille à orienter la pointe vers le ciel avant de les recouvrir de terreau et de les arroser. Il ne faut pas hésiter à ajouter chaque année du compost dans le sol. On peut également acheter directement des bulbes en jardinerie.

 

Comment conserver son muguet et le protéger des maladies ?

Le muguet ne se conserve pas en pot. Pour continuer d’en profiter, il suffit de le planter en terre. Cette petite plante craint la pourriture. Pour pallier ce problème, il suffit de la maintenir dans un sol aéré et légèrement humide.

Comment reconnaître le muguet ?
1 (20%) 2 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.