La création d’un grand massif fleuri - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Après avoir parcouru des jardins botaniques ou des jardins privés de proches proposant de superbes massifs, vous désirez vous en inspirer pour créer un vaste massif fleuri à l’effet décoratif éclatant.

Pourquoi réaliser un grand massif fleuri ?

Il est vrai qu’un massif fleuri au sein d’un jardin d’ornement constitue un tableau floral d’exception. Vous pourrez ainsi composer ce merveilleux parterre avec des annuelles, bisannuelles et vivaces pour une cohabitation réussie. Aussi, vous pouvez vous inspirer du fleurissement réalisé dans des villes proposant des scènes champêtres remarquables. Les jardiniers de la ville sont de vrais artistes paysagers. Parfois, l’accent peut être mis sur des plantes vivaces offrant un fleurissement printanier très agréable pour tous les passants. Les plantes vivaces ont l’avantage de faire pérenniser ces scènes de décoration végétales. Ensuite, vous pouvez tout à fait faire varier l’effet décoratif avec des bulbes, annuelles ou bisannuelles en fonction de la saison. Ainsi, les opportunités de fleurissement dans un jardin, sont multiples et aussi dans un massif tout simple. Par exemple, si vous disposez d’un espace de 15 mètres carré, il est tout à fait possible de réaliser un mariage judicieux d’annuelles et de vivaces pour créer des tableaux très esthétiques. Les plantes bulbeuses représentent aussi de bonnes solutions pour la floraison estivale de votre massif. Ainsi, cette conception vous offre la possibilité de créer une palette diversifiée combinant légèreté, parfum et fraîcheur tout au long de l’été.

Comment réaliser un méli-mélo réussi ?

Il faut noter que les vivaces composent l’ossature même du massif. Par exemple, des agastaches pourpres, mesurant en-dessous de 50 centimètres peuvent être accompagnées d’astrances, pour créer une variation au niveau des coloris du blanc au rouge carmin. Vous pourrez aussi y ajouter des gauras, qui sont considérées comme les champions concernant la résistance et la sécheresse. De plus, cette plante à l’avantage de présenter un aspect vaporeux. A accompagner avec des penstémons, qui composent véritablement de divins tableaux est une solution idéale pour créer la prolongation pendant l’automne. Ces plantes pourront être travaillées en fonction de leur hauteur ou leur silhouette. Il est vrai que ces vivaces ourlent merveilleusement le massif.  Vous pourrez aussi les combiner avec des graminées sélectionnées notamment pour leurs épillets plumeux, comme le Pennisetum villosum et aussi le chloris truncata en raison de sa surprenante floraison en parapluie. Une troisième variété sévère aussi très décorative, une annuelle, parfaite au milieu de vivaces, l’Amni visnaga, plante ombellifère florifère à privilégier ! D’autres plantes annuelles peuvent occuper de manière essentielle le cœur de votre massif, elles peuvent être choisies en fonction de leur hauteur et de leur belle association avec celles décrites ci-dessus. Ainsi, de magnifiques zinnias, proposant une hauteur de 70 centimètres peuvent côtoyer des cosmos carmins, des tabacs très esthétiques et des cléomes. En effet, ces plantes révèlent leur silhouette qui se détache de l’allée par exemple. D’autres espèces comme les dalhias, les galtonias, les ornithogales ou des tubéreuses pourront étirer leurs tiges et culminer à 60 centimètres de hauteur. Elles accompagneront les annuelles magnifiquement au cœur de votre massif.

Quels autres éléments à composer dans le massif ?

Vous pourrez choisir quelques boules et épis, en effet les floraisons en boule révèlent un effet superbe dans un massif, avec deux coloris par exemple comme le rose et le carmin. Donc, des dahlias, des échinops, des gomphrenas, et des échinacées conviendront parfaitement. Ces plantes pourront ainsi rythmer le massif. Vous n’obtiendrez pas un effet de masse, ou une composition par tache. De cette manière, chaque variété est tout à fait isolée d’une autre espèce. Tout l’art du jardinier paysagiste est de combiner des formes et des nuances pour constituer un tableau réussi. Aussi, une aquarelle composée est toujours une proposition ou une suggestion. Vous pourrez ensuite apporter votre touche personnelle, vous pourrez faire évoluer les associations et imaginer de nouvelles plantations, au fur et à mesure ….

Il est vrai aussi que la composition d’un chemin de traverse peut être une très bonne idée, avec notamment des pas japonais posés au milieu de votre parcelle. Ainsi, ces pas vous permettront de contempler votre réalisation de l’intérieur et vous pourrez aussi atteindre l’ensemble des plantes pour l’entretien.

Comment préparer et entretenir votre massif ?

Il est vrai que tout commencement est caractérisé par le choix de l’emplacement parfait pour votre massif. Ce massif doit absolument recevoir du soleil. Il vous est conseillé ainsi de dessiner le massif sur un papier, vous pouvez vous aider d’un jeu de gommettes dites géométriques pour composer le tableau. En fait, chaque gommette représente un plant pour une espèce donnée. Dans le cas d’une terre souple, vous pourrez commencer par aménager le massif en automne, et si vous possédez un sol lourd, alors il est conseillé d’attendre le printemps pour démarrer sa création. Vous pourrez préparer la parcelle et pour ce faire, vous aurez à ameublir la terre avec une fourche. Vous pourrez en profiter pour y intégrer du compost ou de l’amendement organique. A la fin du mois d’avril ou début mai, après tout risque de gel, vous pourrez installer vos bulbes et plants en fonction de votre dessin. Dans un sol souple, il faut savoir que la plantation de fleurs vivaces doit avoir lieu à l’automne. Vous pourrez compter 7 plants au mètre carré et surtout n’oubliez pas d’arroser juste après la plantation. Ensuite, placez du paillage sur votre parcelle en privilégiant un paillage avec des fibres de bois.

Quant à l’entretien, il concerne quelques arrosages notamment pendant des périodes de sécheresse et également la suppression de fleurs fanées pendant la saison. Vous pourrez aussi ôter manuellement les mauvaises herbes éventuelles et n’oubliez pas de prendre en photo votre massif paysager et fleuri ! Pendant l’automne, vous pourrez arracher les plantes annuelles et effectuer le nettoyage des vivaces. Vous veillerez à laisser les inflorescences plus ou moins fanées des échinops et échinacées, très décoratives pendant la saison hivernale. L’année d’après, à l’aide de votre photo, vous pourrez réajuster les plantations en modifiant la place des vivaces. Vous aurez aussi la possibilité de changer la configuration des annuelles ou à planter d’autres vivaces, selon vos envies.

 

La création d’un grand massif fleuri
3.8 (75%) 4 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.