Les fleurs d’hiver, des plantes à mettre en avant - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Il faut souligner que lors de la saison hivernale, de nombreuses plantes se reposent et certains tendent à croire qu’il s’agit d’une saison triste. Or, des fleurs hâtives tendent à pousser lors de cette période de repos. Grâce à diverses variétés, vous aurez l’opportunité de créer des scènes parfaites pour réchauffer les frimas de l’hiver, dans l’attente d’un printemps plus festif.

Quelles plantes bulbeuses choisir pour l’hiver ?

Lors de la saison froide, vous pourrez opter pour de délicieux cyclamens coums par exemple. En effet, il est facile de choisir ces petites fleurs qui s’épanouissent au jardin entre février et mars, contrairement au cyclamen d’Europe (floraison en automne). Ainsi, il révèle de ravissantes corolles blanches ou roses et un feuillage fort décoratif. Ses feuilles, vous pourrez l’observer, dévoilent des motifs marbrées de blanc, et elles révèlent une forme esthétique arrondie. Le cyclamen peut être propagé à l’aide de semis naturels, en effet, ses graines peuvent être essaimées à l’aide des fourmis. Vous aurez à planter ces cyclamens à la saison automnale, il faudra ainsi faire affleurer les cormes, avec la partie concave vers la partie haute.

Vous avez aussi le choix des perce-neiges, ces galanthus peuvent constituer l’objet de passions incroyables de la part de collectionneurs appelés les « galantophiles ». Ces plantes apparaissent à la fin janvier en en février, dans la neige, parfois. Lors de la floraison, les fleurs offrent un peu de chaleur dans votre jardin ou massif. Le galanthus nivalis classique offre diverses variétés avec des corolles doubles ou simples, et parfois aussi rehaussées de nuances vertes. Les ravissants iris nains composent aussi un autre choix possible, comme par exemple, l’iris reticulata de couleur bleue ou l’iris danfordiae, jaune. Ces variétés peuvent ainsi ouvrir le bal sublime de la floraison à partir du mois de février. A taille adulte, ces iris ne dépassent pas une hauteur de 10 centimètres. Ils offrent, plantés en groupe, des effets magnifiques en jardinières ou en rocailles.

Quoi planter comme plantes vivaces l’hiver ?

En ce qui concerne les plantes vivaces, le choix est vaste, vous pourrez opter par exemple pour des hellébores, de leur nom latin, Helleborus niger. Ces roses de Noël représentent les variétés les plus connues, elles fleurissent ainsi à la fin de l’année. Il est possible d’en admirer par exemple différentes variétés qui sont améliorées, elles peuvent se révéler de couleur blanche ou légèrement rosée. Leur feuillage peut persister.

Il existe aussi des roses de carême, avec pour nom latin Helleborus orientalis. Ce sont des plantes hybrides, un peu tardives, elles s’épanouissent entre le mois de février et avril. Il s’agit de plantes intensément hybridées dans le but d’obtenir des fleurs décoratives et fantaisistes simples ou doubles avec un cœur d’anémone.  Ces fleurs proposent ainsi des coloris divers comme le rose, le jaune, l’abricot, le gris, le pourpre, le rougeâtre ou le noir. Ses corolles sont fréquemment mouchetées, striées et marginées. Elles peuvent être aussi maquillées offrant un très bel effet ornemental dans votre jardin d’ornement. Le feuillage, semi-persistant, révèle ainsi une production de fleurs pour les valoriser. Il faudra couper la production de fleurs pour mieux les révéler par la suite. Les hellébores montrent des formes parfois plus sauvages comme le pied de griffon (ou H. foetifus ou hellébore de Corse, qui propose de grands bouquets avec des fleurs verts très décoratives grâce à leur feuillage unique et resplendissant. Les hépatiques sont des plantes alpines, ces fleurs sauront vous conquérir en raison de leurs jolies fleurs en forme de marguerites. Les boutons éclosent en révélant des couleurs différentes comme le blanc, le rose, le bleu entre mars et avril. Ces fleurs ont l’avantage de pousser même à l’ombre et apprécient en particulier les terres bien  fraîches.

Quels arbres et arbustes choisir pour l’hiver ?

Vous pourrez opter pour des cerisiers à fleurs, et parmi les plus hâtifs, il est possible de citer le Prunus subhirtella « Autumnalis Rosea ». Cet arbuste refleurira avec des températures plus clémentes, entre novembre et mars. Il révèle des petites fleurs d’un rose délicieux et tendre, avec un port gracieux concernant cet arbre à la taille moyenne (4,50 mètres de hauteur).

A savoir, les viornes sont aussi des arbustes, fort appréciés comme la viorne de Bodnant, avec une appellation latine, Viburnum x bodnantense, et aussi la viorne fragans se différencie en raison de son spectacle avec des bouquets terminaux roses, entre novembre et mars. Elles révèlent un parfum très agréable. Les viornes possèdent la capacité de se déployer sur une ramure nue, elle peut s’étendre jusqu’à 2,50 mètres de hauteur sur 1,50 mètre de largeur. Les sarcococcas sont de beaux arbustes parfumés avec une belle silhouette de buis avec des feuilles pointues. Ce type d’arbuste révèle une petite taille (1,50 mètre de hauteur et 50 centimètres de large). A la fin janvier, son feuillage dissimule des bouquets assez discrets composés de fleurs blanches et odoriférantes. Ce type de fleurs est idéal et s’épanouit parfaitement dans une terre souple et humifère. Ses touffes adultes peuvent mesure jusqu’à 2,50 mètres de hauteur et de largeur.

Un autre exemple de plantes à choisir correspond aux daphnés, ces plantes révèlent ainsi des senteurs divines. Ces plantes délicieuses et faciles à vivre apprécient l’ombre et la fraîcheur, et aussi les terres humifères et acides. Il existe, le bois-joli, ou Daphne mezereum, qui révèle un port raide, et il fleurit avant de révéler son feuillage. Il dévoile ensuite des fleurs blanches ou roses en fonction de la variété choisie, elles apparaissent tout autour des tiges. Le daphné odorant ou Daphne odora révèle une forme panachée, avec un feuillage persistant et large. Il montre des bouquets terminaux composés de fleurs charnues et très parfumées. Les mahonias composent aussi des arbustes parfaits pour cette saison hivernale. Cette plante asiatique, révèle énormément de prestance grâce à un port dressé et des feuilles fort coriaces, divisées, piquantes et persistantes, elles sont disposées en divers étages. Des couronnes d’épis retombent sur des fleurs campanulées et se forment au sommet de leurs tiges. Il s’agit de fleurs jaunes et parfumées, une senteur de muguet, en février et jusqu’en avril en fonction des variétés. Des variétés comme la Charity ou le Winter Sun sont ravissantes, les dernières mesurent 3 mètres de hauteur et 2 mètres de largeur.

Les cornouillers sont des plantes surnommées « hamamélis du pauvre », elles prospèrent et offrent une croissance rapide dans toutes les terres. Il faut noter que le cornouiller mâle, dit cornus mas, et aussi le cornouiller officinal, dit cornus officinalis, révélent des pompons de fleurs de couleur jaune acide. Ses fleurs sont inodores, elles se développent le long des branches, nues à partir de février et mars. A maturité, le cornouiller mesurera 2,50 mètres en tout sens. Vous pourrez aussi sélectionner les hamamélis, il s’agit de plantes sophistiquées, offrant un port altier et assez évasé. Ces fleurs disposent d’une silhouette sans feuille et à la fin du mois de janvier, des bouquets de banderilles apparaissent et sont ainsi plus ou moins parfumées. Ses fleurs peuvent ainsi se parer de jaune citron ou orangé, sur les branches. L’hamamélis dévoile des feuilles de forme arrondie, elles surgissent ensuite en laissant apparaitre des nuances automnales orangées et jaunes, très esthétiques. Cette plante est dispendieuse, elle peut être greffée dans une terre souple et acide, offrant à maturité de belles dimensions, 2,50 mètres de toutes parts.

Une autre plante arbustive à choisir est le chèvrefeuille arbustif. Le Lonicera, comprend parmi ses variétés des arbustes et certains offrent un réel intérêt décoratif l’hiver. En effet, le Lonicera fragrantissima et L. x purpusii et L. standishii proposent des bouquets de petite taille. Ses fleurs blanches sont cireuses et cachent un parfum lourd se diffusant au cœur du jardin. Ses feuilles se déploient aussi quand la saison est finie. Cette plante révèle tout de même un port un tant soit peu raide. Les touffes adultes mesurent jusqu’à 2,50 mètres de hauteur et même dimension pour la largeur.

Quelles plantes grimpantes adopter pour l’hiver ?

Vous avez le choix entre les clématites et le jasmin d’hiver. Les clématites offrent une floraison pour quelques exemplaires, comme les clématites à feuillage persistant, qui se développe dans un coin chaud et bien abrité.

Aussi, la Clematis armandii, propose des feuilles larges, coriaces et lustrées, de couleur vert foncé. En pleine floraison, vous vous émerveillerez devant ses bouquets blancs très décoratifs, en mars et avril. Cette variété de plus, dégage un magnifique parfum d’amande. Il s’agit d’une liane vigoureuse,  et même envahissante quand elle se plait. Vous penserez aussi à rabattre notamment après la floraison. A taille adulte, la clématite peut culminer à 5 mètres de hauteur. Une autre variété est la Clematis Cirrhosa balearica et « Freckles », elle laisse éclore des fleurs discrètes, toutefois plus hâtives, à partir de la fin janvier. Elle se pare d’une couleur jaunâtre et aussi maculée de bordeaux. Son feuillage est aussi coriace et relativement découpé, semblable à une fougère. Cette clématite peut atteindre les 3 mètres de haut sur 2 mètres de large. Enfin, le jasmin d’hiver peut être choisi révélant un beau faisceau avec ses branches vertes, presque dépourvues de feuilles. Il s’agit d’une plante grimpante avec un port retombant. Elle peut aussi être palissée. Elle procure lors de sa floraison entre décembre et avril des petites étoiles de couleur jaune vif, elle est ainsi parfaite pour illuminer des recoins à l’ombre. Elle mesure, à taille adulte, 3,50 mètres de hauteur sur 2,50 mètres de largeur.

Les fleurs d’hiver, des plantes à mettre en avant
3.3 (66.67%) 3 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.