Planter des tomates : Quand et comment ? Ma-Petite-Jardinerie.fr

Élément phare du potager et légume élu roi par les enfants, la tomate est un incontournable en cuisine. La culture et récolte s’effectue en général de février à septembre. On peut la planter sur un balcon en pot, dans un jardin en semis ou en serre. Elle existe sous forme d’un plant ou en graine. On peut facilement produire ce légume-fruit en suivant quelques conseils avisés. On l’apprécie pour son odeur délicate, ses jolies fleurs jaunes et sa tige douce grâce aux poils qui la recouvrent. Mais ce qu’on apprécie par-dessus tout, c’est sa chair rouge et généreuse. La plantation et la culture de plants de tomate nécessite d’avoir un sol riche avec une bonne terre. Ainsi vous récolterez des fruits mais en quantité limité puisque la tomate est un fruit qui pousse lentement.

Comment sélectionner ses variétés de tomates ?

Au fil des ans, les tomates se sont déclinées dans de nombreuses variétés. La variété la plus célèbre est la tomate grappe ou la variété de la tomate cerise. D’autres variétés sont recherchées telles que la tomate cœur de bœuf et la tomate ronde ont accueilli les tomates allongées et les tomates anciennes comme la tomate ananas. On sélectionne ses tomates selon ce qu’on souhaite en faire : jus, coulis, salades, apéritifs, pique-niques, plats cuisinés, tomates farcies, etc.

Dans quel type de sol faut-il planter ses tomates ?

Le type de sol est fonction de la période où l’on cultive ses tomates. En effet, pour des cultures précoces, il faut privilégier un sol léger et moyennement humide. Un sol composé d’argile ne conviendra pas c’est un conseil. Par contre, les cultures tardives accepteront parfaitement un sol lourd. Attention ! Les sols trop azotés diminueront la capacité de développement des tomates et leur saveur. Concrètement, il faudra préparer le terrain en amont. Pour cela, il est conseillé de disposer du fumier à raison de quatre kilos au mètre carré à l’automne. Cela peut également être remplacé par du compost déshydraté (150 grammes). Un apport d’engrais riches en phospho-potassium sera également le bienvenu (100 grammes par mètre carré). Ensuite, tout dépendra de la forme du potager. Un potager en carrés recevra un plan de tomates par carré. Si l’on réalise par contre un potager en ligne, deux mètres carrés accueilleront cinq pieds.

À quelle période et de quelle manière planter ses tomates ?

Les tomates se sèment du mois de février au mois d’avril en terrines. On disposera une graine dans chaque espace composé de tourbe compressée. Il faudra veiller à un arrosage d’eau souvent même dans un jardin dans une région pluvieuse. Les semis devront être maintenus au soleil et au chaud. Les plants seront prêts à être repiqués quand ils compteront de cinq à sept feuilles. C’est entre mars et mai que cette étape sera réalisée, après les dernières gelées. On attachera des tuteurs au pied des tomates sans trop serrer. Les moins courageux ou ceux qui n’ont pas de temps à consacrer à cela pourront se contenter d’acheter des plants directement en jardinerie.

Comment bien planter ses tomates ?

Pour une plantation réussi, il est bon de commencer par amender son sol en fumier ou en compost à l’automne ou, au plus tard, lorsqu’on plante ses tomates. Il est indispensable de laisser un espace de 60 centimètres entre chaque pied et de 80 centimètres entre chaque rang. Après avoir creusé un trou, on viendra insérer le tuteur que l’on recouvrira de deux poignées de compost ou de terreau. Ensuite, le pied de tomates prendra place à trois centimètres du tuteur. Il sera recouvert de compost ou de terreau qui sera bien tassé à la base du pied. Il faudra ensuite procéder à un arrosage généreux réalisé avec plusieurs litres. Il ne faudra pas attacher la tige de la tomate au tuteur dès le début. Attendez que votre plantation ait grimpé un peu au préalable. Les pieds devront être placés à l’abri du vent et du froid. Il sera donc important d’installer une barrière de protection. Ils seront ensuite arrosés avec de l’eau régulièrement chaque semaine. On pourra disposer des œillets d’Inde ou des capucines pour aider les tomates à pousser.

Comment cultiver les tomates sous serre ?

Le fait de recourir à une serre pour la culture de ses tomates a l’avantage de les voir se développer plus vite et de bénéficier de récoltes plus longues. Que la serre soit froide ou enterrée, les semis auront lieu en février et en mars. Une serre chauffée entre 16 et 20°C donnera également de bons résultats. Dans tous les cas, le repiquage s’effectuera toujours sous un abri dans des godets remplis de tourbe et ayant un diamètre de 8 à 10 centimètres. Les plants pourront être mis en terre au mois d’avril en respectant une distance de 50 centimètres entre chaque. Dans ce cas de figure, on installera une serre tunnel sur ces derniers ou on utilisera une serre à tomates qui permettra de commencer à déguster les tomates dès la mi-juin. A vous de vous voir si vous préférez une agriculture bio ou à l’aide d’engrais pour éviter le développement des maladies. En effet, les fruits étant proches sur les grappes, durant la période de la croissance il est important de regarder tous les jours vos tomates. Dès que vous voyez l’apparition de tâches noirs sur votre fruit, cela signifie qu’une maladie se développe. Il est donc nécessaire de récolter les fruits abîmés pour les jeter. Pensez également à effectuer la taille de vos plants et à les arroser avec de l’eau assez fréquemment.

1 avis sur “Planter des tomates : quand et comment ?”

  1. J’ai planté des plants de tomate en début d’année. Je ne suis pas expert en jardinage mais ma plantation était bien parti. Malheureusement une maladie s’est développé ce qui a tué plusieurs pieds dans ma serre. Je me demandais s’il était possible de faire une bouture de tomate et de la planter dans mon autre potager dans mon jardin ? Car avec le soleil qui dure j’ai bonne espoir d’avoir une dernière récolte. Qu’en pensez-vous ?

Aucun commentaire possible