Planter et entretenir un arum - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Comment l’arum se présente-t-il ?

L’arum fait partie de la famille des Aracées. C’est une jolie plante à bulbe majestueuse dont la fleur se présente en corolle. Son pistil se décline dans des coloris de jaunes et d’orangés. Sa particularité est d’être composée d’une hampe verticale raide supportant un entonnoir. La corolle de la plante peut revêtir de multiples couleurs. On trouve en effet des arums blancs, jaunes, oranges, roses ou encore rouges. Elle présente généralement un dégradé de couleur entre la base de la corolle et son extrémité. Ses feuilles brillantes, elles, sont nombreuses et bien développées. Leur bord présente une légère ondulation et se termine en pointe nette. Il existe différentes tailles d’arums selon les variétés. Cette dernière varie de 30 centimètres à un mètre de haut. L’arum est une plante qui apprécie la fraîcheur et aime être installée près d’un point d’eau (rivière, mare, puits, etc.).

Quelles sont les différentes variétés d’arum ?

La plus connue des variétés est l’arum d’Éthiopie. Il est apprécié pour ses multiples et grandes fleurs blanches. On la retrouve très souvent dans des compositions florales ou à l’état pur pour son allure élégante qui décore à merveille les tables pour de grandes occasions (mariages, baptêmes…). L’arum est en effet symbole de pureté. L’arum maculé, lui, est de couleur jaune. Il est plus petit que l’arum blanc. Les Arums hybrides Elliottiana sont plus fins et conviennent mieux en pot qu’en terre.

Quand et comment planter un arum ?

L’arum se plante de mars à mai puis de septembre à novembre à une quinzaine de centimètres de profondeur. Il faut être très vigilant quant aux gelées car cette plante n’aime pas le froid ni d’ailleurs le vent. Il est recommandé, dans la mesure du possible, de faire en sorte qu’il soit protégé du vent par un arbuste ou un muret sans toutefois qu’il lui cache le soleil. Il a en effet besoin de lumière pour s’épanouir. Les bulbes nécessitent d’être plantés dans une terre souple et riche en humus dont le PH sera neutre. Chaque bulbe doit disposer de suffisamment d’espace pour se développer. En effet, ses feuilles sont denses et prennent de la place. Il est donc impératif de respecter un espace de 40 centimètres entre chacun. Les bulbes doivent être arrosés copieusement après plantation sur une terre légèrement tassée. Il faut prendre soin d’ôter toutes les impuretés de la terre avant d’y installer l’arum.  En effet, elle ne fera pas bon ménage avec les cailloux et autres mauvaises herbes. Il est nécessaire d’enrichir le sol de fumier composté afin que la plante se développe au maximum de ses capacités. La terre doit être profonde. Le niveau d’humidité est important pour que cette plante grandisse bien. Lors de la plantation, la terre doit être humide et le rester. L’arum est une plante qui supporte aussi bien la mi ombre que le soleil.

Dans de bonnes conditions, cette plante présente une croissance rapide. Sa période de floraison est longue puisqu’elle débute au mois d’avril pour prendre fin au mois d’août. Chaque plante peut profiter de deux floraisons annuelles. La plante peut aussi bien être positionnée en pleine terre qu’en bordure, que dans un bac ou sur un balcon. Lorsqu’on choisit de la planter en pot, on peut recourir à du terreau agrémenté de sable. Il est conseillé d’ajouter de l’engrais spécial bulbes à la plante. Il ne faut pas à positionner le pot à l’abri de la lumière ni en plein soleil. Il doit être préservé des courants d’air tout en profitant d’une belle luminosité.

Comment bien entretenir son arum ?

Comme déjà précisé, il faut absolument que la terre reste humide pour que l’arum se porte bien. Si vous constatez que votre plante fleurie pas, c’est qu’elle manque d’eau. Un apport en eau lui permettra de donner de jolies fleurs. Les fleurs doivent être coupées uniquement après qu’elles aient jauni. Si elles sont coupées plus tôt, elles ne refleuriront pas. En période hivernale, il est bon de mettre de la paille ou des feuilles mortes au pied de la plante pour les protéger du gel. Elle peut d’ailleurs être coupée court à cette période de l’année. Les rhizomes doivent être stockés à l’abri de la lumière dans une pièce sèche et fraîche.

À quelles plantes l’arum peut-il être associé ?

L’arum se marie à merveille avec des lis ou encore des lupins, des pivoines, des fuchsias

Quelles maladies et quels insectes l’arum craint-il ?

Il craint notamment les pucerons mais doit être également protégé des thrips. Un arum bien arrosé ne devrait pas rencontrer ce type de problème car ces insectes craignent l’humidité. La présence de coccinelles favorisera la disparition des pucerons car elles aiment s’en nourrir.

L’arum fait-il partie des plantes toxiques ?

Oui. Il faut être particulièrement vigilant avec l’arum dont les feuilles et les fruits sont toxiques.

Planter et entretenir un arum
4.2 (84%) 5 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.