Le rat taupier ou le campagnol terrestre, mieux les connaître - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

La lutte contre les rats taupier ou campagnols, vous concerne si certains énergumènes ont élu domicile au cœur de votre potager. Ils créent de nombreux dégâts.

Le campagnol terrestre, caractéristiques

Le campagnol terrestre vit sous terre la majeure partie du temps, comme la taupe. Il y creuse des galeries, il est aussi plus grand que la taupe, entre 12 et 20 centimètres (queue non comprise). Son poids ne dépasse pas les 300 grammes. Avec un pelage brun foncé sur le dessus, il possède des poils plus clairs en dessous. Il révèle aussi une petite queue plutôt courte, entre 6 et 7 centimètres de longueur. Son corps est trapu et ramassé, et ses oreilles et yeux plutôt petits, avec un museau arrondi. Dotées de 4 doigts et de 5 orteils, ses pattes lui permettent de se déplacer furtivement, il dévoile aussi des dents incisives très efficaces.

Il possède une taupinière dans les vergers, les potagers, les prairies et les pelouses. Sa taupinière se distingue de la maison de la taupe par son entrée oblique. Il creuse avec ses dents redoutables des galeries et s’attaque ainsi aux racines et collet des navets, céleri, poireaux, bettes, pommes de terre, racines d’arbres et carottes. Composant un nuisible de taille en raison des dégâts effectués en agriculture, le rongeur grignote principalement toutes les racines des végétaux, car le campagnol est végétarien.

Son espérance de vie est de 2 ans, aussi il a le temps de véritablement infester une surface définie. La femelle peut donner naissance à 4 ou 5 petits à chaque portée, nombre de portées évalué à entre 4 et 6 par an. La gestation dure d3 semaines. A 4 semaines, les petits sont matures et adultes. Aussi, les pullulations sont rapides et peuvent entrainer beaucoup de problèmes, si absence de prédateurs.

 

La lutte efficace contre les rats taupiers et les campagnols

 Si vous souhaitez lutter contre les rats taupiers, les prédateurs naturels de ces rongeurs ne sont pas faciles à placer chez soi. Vous pourrez si vous le voulez placer des nichoirs pour rapaces et conserver du bois ou de la pierre dans le fond du jardin. Les petits mustélidés pourront y demeurer. Veillez à bien tondre la pelouse tout autour pour les repérer et pour éviter qu’ils s’y nichent. Il est aussi conseillé de ne pas laisser de paillage autour des arbres. Un chat pourra dénicher les campagnols terrestres. Il est aussi possible de placer de la fritillaire impériale, possédant des vertus répulsives notamment contre les campagnols. Une pulvérisation du purin de sureau peut être effectuée tout autour des légumes racines et de vos arbres fruitiers.

 

Cette solution agit comme un répulsif sur les campagnols. Pour préparer cette recette, il vous faudra 100 grammes de feuilles de sureau, bien fraîches et 1 litre d’eau. Placez les feuilles à tremper dans de l’eau pendant une journée entière, et ensuite il faudra les faire bouillir 30 minutes. Avant de pulvériser pur, il faudra laisser votre décoction refroidir. Un autre produit répulsif et toxique est le tourteau de ricin, il peut être employé si vous enfouissez ce produit dans la terre afin qu’il soit bien près des galeries des rats taupiers. Il ne doit pas être visible des autres animaux qui se promènent aux alentours. Et, si vous ne parvenez pas à vous en débarrasser, vous pourrez placer des pièges-guillotines se posant de manière verticale dans les galeries et aussi des pièges avec ressorts directement à l’entrée des galeries. Ces deux produits ont l’avantage de tuer le rongeur, immédiatement, solutions très efficaces, notamment en cas de pullulation.

Le rat taupier ou le campagnol terrestre, mieux les connaître
1 (20%) 2 votes

Plus de conseils de jardinage