Tout savoir sur les bonnes chenilles et les mauvaises - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Si vous souhaitez différencier les bonnes chenilles des mauvaises, alors il faut noter dans un premier temps se renseigner. Est-ce que tous les papillons sont issus des chenilles et vice et versa ? Ces espèces consomment de préférence des plants cultivés et non sauvages, elles perturbent car leur présence provoque une diminution remarquable de la production tout comme des désagréments décoratifs.

Comment faire la distinction entre les chenilles insignifiantes et les chenilles dévorant les feuilles ?

Les gentilles chenilles autrement dit qui évolueront en papillons, sont-elles différentes de leurs congénères ? Presque la totalité des chenilles est dite végétarienne, en fait, elles consomment uniquement des feuilles et aussi des tiges, des racines, et des plantes, desséchées ou vivantes. Il existe des exceptions, des espèces qui mangent des éléments d’animaux comme les poils (des mites), les plumes ou aussi la cire d’abeille. Et, il faut noter que tous les papillons sont issus des chenilles et les chenilles se transforment en papillons, cette évolution offre en fait un spectacle à découvrir, fort intéressant.

Quels dégâts esthétiques ?

La grosse majorité des chenilles ne présente pas de danger pour nos plantes cultivées. En fait, elles s’attaquent essentiellement aux plantes sauvages. Celles qui se nourrissent de nos plantes, légumes, arbres fruitiers, plantes ornementales sont dérangeantes quand leur présence provoque une chute de la production tout comme des détériorations décoratives. Il faut souligner qu’une chenille de machaon ne se voit pas sur des plants de fenouil ou de carotte et notamment sur le feuillage. Par contre, une communauté de 40 chenilles sur un chou, peut être dévastatrice et consommer toutes les feuilles et les côtes en seulement quelques jours.

Il faut alors intervenir lorsque les chenilles constituent une réelle menace pour les cultures et seulement contre celles qui consomment les plants, pas sur les autres espèces. Vous pourrez ainsi consommer des produits de votre potager et vous émerveillerez devant vos beaux parterres de massifs, en admirant les papillons les butinant.

Tout savoir sur les bonnes chenilles et les mauvaises
Rate this post

Plus de conseils de jardinage