Le Phalaenopsis : conseils et entretien - Ma Petite Jardinerie – Le Blog
orchidée phaleonopsis

Les orchidées phalaeonopsis sont des fleurs fascinantes tant elles séduisent par leur délicatesse et leur beauté. La phalaenopsis (ou orchidée papillon) est considérée comme l’une des orchidées les plus populaires parmi les fleurs d’intérieur. Elle doit son succès aux différentes couleurs qu’elle propose, mais aussi à sa facilité d’entretien.

Si elle s’épanouit sous la luminosité, l’orchidée Phalaenopsis apprécie peu l’exposition directe au soleil. Elle provient pourtant des Philippines et d’Indonésie, deux archipels qui ne manquent pas de soleil ! Mais on la trouve, dans son état naturel, sur des branches d’arbres à l’abri du soleil.

Les variétés de Phalaenopsis

Il existe un très grand nombre de variétés d’orchidées ! Un chiffre ?  Environ 25 000. Chacune d’elles se distingue par des caractéristiques précises et demande un traitement qui lui est propre.

Il y a tout d’abord deux grandes familles d’orchidées :

  • Les orchidées équatoriales.
  • Les orchidées tropicales.

Ensuite, au sein de chacune de ces familles ont peut en distinguer trois grands types :

  • Les épiphytes (que l’on trouve dans les arbres)
  • Les saprophytes (sur les arbustes ou les arbres morts).
  • Les lithophytes (sur les rochers).

Pour votre culture personnelle, sachez que l’orchidée Phalaenopsis appartient à la famille des orchidées équatoriales.

Comment entretenir une orchidée Phalaenopsis ?

L’orchidée est une plante qui ne nécessite pas un entretien très poussé. Il faut surtout veiller à ce qu’elle soit placée dans un environnement adéquat, ni trop chaud, ni trop froid, et avec suffisamment de lumière.

Planter une orchidée

La première chose à retenir, c’est que tout ce qui concerne les orchidées doit être fait avec délicatesse, voire avec amour.

  • Choisissez un pot translucide. En effet, comme nous le verrons ensuite, la couleur des racines est un précieux indicateur de la santé de votre Phalaenopsis.
  • Déposez du substrat spécial orchidées dans le fond du pot.
  • Ajoutez de l’engrais, si besoin.
  • Placez ensuite les racines de votre orchidée dans le pot, et comblez délicatement les espaces avec le substrat restant (écorce de pins, billes d’argile…).
  • Arrosez, sans noyer la plante avec de l’eau non calcaire.

Comment arroser une Phalaenopsis ?

La Phalaenopsis a besoin d’être arrosée au minimum une fois par semaine, voire tous les dix jours, si la pièce dans laquelle elle réside bénéficie d’une température relativement fraîche et pas trop sèche.

L’arrosage de la Phalaenopsis doit cependant être modéré : on mouille rapidement le pot, ou alors, on arrose le substrat supérieur.

Il est important de veiller à la bonne santé de ses racines. Celles-ci peuvent baigner dans une eau stagnante et/ou se mettre à jaunir puis blanchir, ce qui est le signe d’une mauvaise santé. Retenez que tant que les racines sont vertes, la plante ne nécessite pas d’arrosage. Si les racines sont grisâtres, il est grand temps de procéder à son arrosage. Dès que celles-ci ont repris leur couleur verte, c’est qu’elles ont retrouvé la santé.

Vous pouvez également préférer brumiser le feuillage. Si vous le faites quotidiennement, ce type d’arrosage peut largement suffire.

planter orchidée

Comment faire durer une Phalaenopsis ?

Comme nous l’avons précisé en introduction, pour qu’une Phalaenopsis embellisse votre intérieur le plus longtemps possible, elle doit bénéficier d’une luminosité suffisante, mais sans être directement exposée au soleil. Un rideau est parfois nécessaire, si la plante est posée près d’une fenêtre, surtout en été. Il faut veiller, en outre, à ce que la fleur soit à l’abri des courants d’air. Elle doit résider dans un environnement où la température ambiante oscille entre 18°C et 24°C (surtout pas descendre sous les 16°C).

Comment rempoter une orchidée ?

Le rempotage d’un Phalaenopsis est nécessaire au bout de deux ans. Pour le réaliser dans des conditions optimales, il faut trouver un autre pot d’une taille supérieure à celle du précédent.  Ensuite, on enfouit les racines (délicatement) dans une composition spécifique à base d’écorce de pin. Vous pouvez y ajouter un autre substrat spécial orchidées. N’hésitez pas non plus à couper les racines abîmées. On vaporise régulièrement autour de la plante et sur les feuilles pour maintenir un niveau d’humidité satisfaisant. Ensuite, n’hésitez pas à laisser passer une dizaine de jours avant d’arroser. Comme la plupart du temps, l’eau de pluie est vivement conseillée.

Comment faire refleurir une orchidée Phalaenopsis ?

Lorsque votre Phalaenopsis a perdu sa dernière fleur, ou lorsque celle-ci est fanée, pas de panique ! Il est possible de la faire refleurir en coupant la hampe défleurie au-dessus d’un œil. Une nouvelle hampe florale se créera alors, après une vingtaine de jours ou plus (cela peut durer deux mois).

Si la nouvelle hampe ne réapparaît toujours pas après trois ou quatre mois, il est conseillé de faire passer votre Phalaenopsis dans une atmosphère très fraîche (autour de 15° C) en réduisant la fréquence d’arrosage. Cela ressemble à une punition, mais c’est au contraire un moyen quasi infaillible de voir apparaître des fleurs !