Tout savoir sur l’agave - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

L’Agave, superbe plante grasse révèle un feuillage ample et graphique. Cette plante a divers atouts comme celui d’être facile à cultiver. De plus, la plante montre une frugalité exemplaire et elle peut se passer d’arrosage durant plusieurs semaines. Cette plante semi-rustique représente une plante vivace de prédilection dans le pourtour méditerranéen et sur la côte atlantique. Il s’agit aussi d’une excellente plante de massif et de rocaille sur gravier.

Agave : histoire de la plante

Le nom latin de la plante est Agave, elle appartient à la famille des agavaceae (comme les yuccas ou encore la tubéreuse). Sa floraison se déroule de juillet à août, pour une hauteur de 0,45 à 4 mètres, L’Agave, plante succulente ou grasse a pour origine les régions désertiques montagneuses et caillouteuses du Mexique, des Antilles et du sud des États-Unis.

Le genre comporte environ 200 espèces. La plus connue est cultivée dans les jardins du sud de la France. Son nom est l’Agave americana, plante géante, dont la naturalisation a eu lieu partout dans le monde. Il existe d’autres nombreuses variétés et espèces conçues par croisements comme l’Agave attenuata (peu épineuse et dotée d’une inflorescence en forme de « cou de cygne »). Une autre espèce est appelée l’Agave filifera dotée d’un feuillage filamenteux sans oublier l’A. ferox et l’Agave havardiana avec des épines féroces. Vous pourrez aussi admirer l’Agave victoriae reginae, avec ses belles rosettes de feuilles aux marges blanches et l’agave bleu du Mexique (appelée A. tequilana) utilisée dans la fabrication de la « tequila ».

La culture de l’agave

La plante originaire de climat aride apprécie d’être cultivée en plein soleil et dans un sol pauvre et bien drainé. Sa rusticité varie de -5°C à -23°C.

A noter que sa floraison est toujours impressionnante notamment concernant les grandes agaves. Elle apparait une seule fois alors que la plante a atteint sa maturité, après 10 à 40 années de culture. Elle  fleurit rarement en France, et il faut savoir que cette floraison précède la fin de la plante. Lors de la saison estivale, vous serez surpris par les hautes hampes florales et majestueuses. Elles peuvent culminer à 10 mètres de hauteur, l’Agave americana, au cœur des rosettes. L’Agave est une plante tout à fait adaptée aux climats chauds et secs et aux sols maigres. Il s’agit d’une vivace assez frileuse, résistant néanmoins aux gelées courtes et assez légères jusqu’à -12 degrés environ (notamment en pleine terre et dans le sud du pays). Si le sol est sec, la plante sera plus facilement résistante au gel.

Appréciant le soleil, la chaleur, et les sols arides, la plante se développe aussi parfaitement dans une terre à cactus. Assez résistante à la sécheresse, la plante tolère des températures élevées. En régions privilégiées, vous pourrez planter l’agave au soleil et dans un endroit abrité, notamment sur un terrain pentu et drainé et également dans un endroit où l’eau ne stagnera pas.

La taille et l’entretien de l’agave

L’agave une fois bien installée, se développe facilement et sans aucun soin. Il est vrai que la plante est très facile à cultiver en zones où il ne gèle pas trop fort. Si vous choisissez de la placer en pleine terre, vous aurez à protéger le pied avec un grand paillasson minéral et plein de graviers. Il s’agit d’une plante peu exigeante en eau. L’agave peut stocker l’eau et requiert ainsi peu d’arrosages. L’été, il est conseillé d’arroser une fois toutes les deux semaines. Si implantée en sol drainant, la plante s’avère être plus résistante à toute sécheresse. Vous aurez à lui apporter des arrosages si sécheresse prolongée.

Tout savoir sur l’agave
Rate this post

Plus de conseils de jardinage