La Succulente : Guide d'entretien, variétés et floraison
succulente

Qui n’est jamais tombé sous le charme de ces magnifiques plantes décoratives plutôt bien charnues ? Elles portent d’ailleurs bien leur nom « les succulentes ». Nom, qui est tout de même beaucoup plus élégant que celui qu’on utilise le plus souvent : « plantes grasses ». Un peu de respect, s’il vous plaît !

Peu exigeantes, de toutes les formes, tailles et couleurs, plantes d’intérieur comme d’extérieur, ces fameuses plantes succulentes méritent un petit détour.

Fiche d’identité de la succulente

Les succulentes sont bien sûr originaires des pays arides ou semi-arides, très ensoleillés : Amérique du Sud, Afrique, pays méditerranéens. Pour subsister dans ces conditions climatiques souvent difficiles, les succulentes se sont adaptées à leur milieu : leurs racines, tiges et feuilles ont la particularité de faire des réserves d’eau en cas de coups durs. C’est d’ailleurs de là qu’elles tiennent leur nom qui provient du latin « succulentus » qui signifie « plein de suc ».

Les variétés de succulentes

Alors là, on peut dire que l’on a le choix. Près de 12 000 espèces de succulentes ont été recensées de par le monde. Mais elles n’appartiennent pas à une même et unique famille. Par exemple, on trouve les campanulacées, les cucurbitacées, les agavacées, les crassulacées et bien sûr, les cactacées.

De plus, on pense souvent aux plantes grasses pour décorer un intérieur. Mais ce sont également de très bonnes candidates à la décoration extérieure.

Les plantes succulentes d’extérieur

Il y en a pour tous les goûts. De grandes tailles, de petites tailles, tapissantes ou pas, avec ou sans floraison… Parmi les plus connues, citons :

  • La joubarbe
  • Les delospermas
  • L’agave
  • L’aeonium
  • Le sedum
  • Le cactus
  • Etc.

Les plantes succulentes d’intérieur

Idem pour les plantes succulentes d’intérieur ! Vous trouverez forcément la succulente d’intérieur qui vous convient. Parmi les plus prisées, citons :

  • L’aloe vera
  • Le sanseveria
  • L’euphorbe
  • L’echeveria
  • Les crassulas
  • Le schlumbergera
  • Le cactus
  • Etc.
succulente entretien

Comment entretenir une succulente ?

Comme dit précédemment, ce ne sont pas des plantes capricieuses. Mais si vous en prenez soin, elles apprécieront vos petits gestes.

Comment arroser une succulente ?

Compte tenu de leur capacité à stocker l’eau, les plantes succulentes d’intérieur ne nécessitent pas d’arrosages fréquents, bien au contraire. D’ailleurs, si votre succulente commence à noircir, ce n’est pas très bon signe. Un SOS pour vous signaler qu’elle a été trop arrosée. Ceci étant valable tant pour les succulentes d’intérieur que les succulentes d’extérieur.

Il faut alors stopper tout arrosage, jusqu’à ce qu’elles reprennent leurs jolies couleurs d’origine. Sachez aussi, dans le même esprit que si vos plantes succulentes rougissent, c’est qu’elles ont subi un excès d’exposition au soleil. Car même si elles sont habituées génétiquement au soleil, elles ont aussi leurs limites.

A contrario, si votre plante succulente perd de sa tonicité, que ses feuilles commencent à se friper, cette fois, c’est qu’elle a soif. Elle est en train de puiser dans ses réserves et perd donc de ses belles formes d’origine.

Au quotidien, il suffit de surveiller la terre qui les entoure. Dès qu’elle est bien sèche, procédez à un arrosage léger en faisant attention à ce que l’eau ne stagne pas au fond du pot ou de la soucoupe. En général, 1 arrosage par mois est largement suffisant.

Quelle terre pour planter des succulentes ?

Les plantes succulentes se magnifieront dans un sol bien drainant. Pour les succulentes d’intérieur, pensez à déposer des billes d’argiles dans le fond du pot.

Quant à la terre, elles apprécieront un terreau spécial succulentes que vous mélangerez avec du sable (pas trop fin). La composition idéale consiste à mélanger à parts égales du terreau spécial plantes succulentes et du sable de rivière (qui a la meilleure granulométrie) ou du sable d’aquarium. Si vous avez un jardin, vous pouvez aussi mélanger 1/3 de terreau spécial plantes succulentes, 1/3 de sable et 1/3 de terre de votre jardin.

Il est également conseillé de rempoter une fois par an votre plante succulente dans un pot légèrement plus grand que le précédent afin qu’elles puissent s’épanouir. Voilà ! Avouez qu’il serait bien dommage de se priver de ces plantes qui présentent tant de diversités et qui sont si faciles à vivre.