Tout savoir sur le carabe - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Son nom scientifique est Limodromus assimilis, le carabe noir révèle diverses variétés et compose l’ordre très large des coléoptères et la famille des Carabidae. Insecte long de 15 à 30 millimètres, il se déplace sur le sol à une vitesse notable. Son corps comporte 3 parties, l’abdomen, le thorax et la tête qui comprend deux yeux, deux antennes et une mandibule importante. Le thorax porte deux élytres colorés et un peu métallisés, avec des petites ailes inaptes pour le vol. L’abdomen est noir et comprend trois paires de pattes griffues et mobiles, pour s’accrocher aux plantes.

 

Le cycle de vie du carabe

 Au printemps, il sort de terre après avoir passé l’hiver à l’abri. Il a repris des forces et se nourrit de proies différentes. Puis, le moment de la reproduction a lieu. La femelle peut pondre jusqu’à 50 œufs, vivant divers stades pour la larve avant d’évoluer en nymphe. Cette dernière deviendra adulte lors du prochain printemps.

 

Son mode de vie

Appréciant les sols argileux, le carabe aime aussi les haies et les diverses cultures. Se cacher dans des feuilles ou pierres lui plait beaucoup. Ce prédateur est vorace aussi lorsqu’il est caché, donc pas uniquement quand il sort de sa cachette. Il est principalement carnivore, dévorant des vers, des œufs, des petits insectes et des larves. Les adultes consomment des escargots, limaces, vers, acariens, diptères et pucerons. Il s’agit véritablement d’un incroyable auxiliaire pour les jardiniers. Ces derniers seront débarrassés naturellement d’ennemis.

Quelques variétés consomment des graines, et essentiellement issues de plantes adventices. Ces plantes sont des mauvaises herbes concurrençant les cultures. Les carabes représentent un moyen de combat biologique performant évitant l’usage conséquent d’insecticides et herbicides. Un atout pour l’environnement !

Tout savoir sur le carabe
Rate this post

Plus de conseils de jardinage