La limace, un mollusque à (re)découvrir - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Son nom latin est Arion rufus, la limace représente l’ennemi numéro du jardinier. Quand la pluie est importante à la saison printanière, la limace est particulièrement redoutable. A cette saison, les jours de pluie alternent des températures plus élevées éloignant les risques de gelées. Alors, la limace commence à sortir pour dévorer vos plants.

 

Fiche d’identité de la limace

Ce gastéropode, cousin de l’escargot, se décline en diverses espèces comme Arion rufus, la plus commune, une limace rouge et volumineuse et une petite limace de couleur grise (ou Deroceras reticulanum). Vous pourrez aussi découvrir des limaces de jardins ou des loches noires (arion hortensis).Les limaces ne possèdent pas de coquille et révèlent 4 tentacules avec des rôles sensoriels définis. 2 tentacules supportent les yeux, et les 2 autres sonnt utilisés pour l’odorat, développé ainsi que le goût. Un orifice respiratoire est à découvrir sur le côté. Elles consomment essentiellement des champignons et sont aussi carnivores pour dévorer des cadavres d’animaux restants au sol. Elles sont essentiellement herbivores, d’où cette méfiance justifiée des jardiniers.

Parée de glandes spécifiques afin de secréter un mucus assez visqueux. Les trainées brillantes pourront être découvertes tôt le matin sur la plante dévorée et tout autour. Il s’agit d’un mucus qui agit comme un type de lubrifiant de protection. Il préserve de la déshydratation, d’infections diverses et des rayons solaires. Il permet aussi à la limace d’avancer facilement, sorte de liquide glissant. Nécessitant un milieu humide, la limace était à ses origines un animal marin.

 

Comment la limace se reproduit-elle ?

 La limace est hermaphrodite, et elle pond jusqu’à 500 œufs par paquets de 10 jusqu’à 50, elle les dépose à l’abri. En effet, ils sont placés soit sous une planche, dans un trou de terre ou sous une tuile, dans un endroit humide. Les saisons pluvieuses, l’automne et le printemps sont les périodes préférées des limaces, en termes de reproduction. Les limaçons deviendront des adultes avec une espérance de vie entre un an et 18 mois, s’ils réussissent à éviter les pièges divers. La limace est nocturne essentiellement, quand le temps demeure humide. Elle se déplace lentement. Cet animal à sang froid, n’apprécie pas le froid et ses œufs non plus. Elles ont une activité plus importante entre 0 et 18 degrés. En dessous, elles sont enterrées sinon elles peuvent mourir. Et avec des températures plus élevées elles restent prostrées sous un paillis ou dans le sol, dans l’attente de nuits avec des pluies.

 

Que mangent-elles ?

Les limaces apprécient les graines germées, les racines, les feuilles, les tiges, les jeunes plants et les plantules, dans le jardin d’agrément ou le potager. Elles possèdent leurs préférences comme les plants repiqués, au printemps, de cucurbitacées, melon, courgette, concombre, pâtisson, cornichon et potimarron, … Les laitues ou les pois à la saison printanière, et à l’automne les mâches et les choux d’hiver composent leurs mets de prédilection. Si vous prévoyez des semis d’engrais vert, les limaces y réaliseront leur garde-manger, lieu d’accueil parfait et humide pour ces animaux.

 

Comment lutter contre les limaces au jardin ?

Pour lutter contre les limaces, il faut savoir que faciliter la biodiversité en matière de petite faune dans le jardin, accompagnera les farouches prédateurs des limaces à s’installer comme les carabes, les merles, hérissons, grives, vers luisants et musaraigne, grenouilles et crapauds.

Agir de manière préventive :

  • A l’automne, bêcher et ensuite laisser le terrain nu pendant tout l’hiver, les œufs, des limaces seront ainsi, exposés aux mauvais temps
  • Arrosage le matin de bonne heure
  • Optez pour le paillis sec contenant des aspérités comme la paille, et des tontes de pelouses plutôt fraîches. En-dessous du paillis, les limaces rencontreront les carabes, leurs prédateurs préférés.
  • Brisez les mottes de terre, constituant des abris pour les limaces et veillez à entretenir une terre grumeleuse
  • Ne plantez pas des cucurbitacées ou des laitues à proximité d’un ruisseau, ou d’un compost, tout endroit pouvant abriter des limaces.
  • Placez des plantes comme les soucis avec les salades. Son odeur découragera les limaces.
  • Protégez aussi les plants attirant les limaces à la plantation, notamment en utilisant des pièges. Elles tendent à manger seulement les jours suivant la plantation quand la tige est encore fragile. Le pied sera hors danger si le pied a de bonnes racines et la tige plus dure.
  • Placez une préparation avec des feuilles des fougères « aigle », révélant des qualités anti limaces et aussi une macération avec des noix de lavage (arbre à savon : sapindus mokorosii) ; décoction à base de 5 noix avec un 1 litre d’eau une nuit durant.

Les anti-limaces naturels

Il est possible de creuser comme une rigole tout autour de jeunes plants repiqués, à remplir avec de la cendre ou du paillis de lin. Les limaces sont incapables de traverser ce type de barrage. Il est aussi possible de placer des pièges pour limaces comme des planches de bois ou des tuiles plates ; elles s’y installeront dès le matin, vous pourrez ainsi les ramasser pour les éliminer. Vous pouvez aussi disposer des pièges avec de la bière brune, ce breuvage peut ainsi être placé dans un récipient enterré qui attire les limaces. Et, la bière attire les carabes, principaux prédateurs des limaces. Ce type piège attire également un autre prédateur, le hérisson. Le hérisson adepte de la bière devient encore plus vulnérable après en avoir consommé. Placer des granulés contenant du phosphate ferrique, dans le sol ou sous une tuile, des jours avant la plantation. Ils ont une action coupe-faim directement sur les limaces, qui meurent petit à petit. Il s’agit d’un produit non toxique pour les hérissons, les vers de terre ou animaux domestiques. Il est aussi possible de répandre le nématode, un prédateur des limaces, par arrosage.

La limace, un mollusque à (re)découvrir
1 (20%) 1 vote

Plus de conseils de jardinage