Comment entretenir une fougère d'intérieur ? Ma-petite-jardinerie.fr

Il existe des variétés nombreuses de fougères de par le monde, plus de 2000. Aussi, vous trouverez facilement chaussure à votre pied parmi cette large panoplie. Depuis quelques années, les fougères opèrent un retour en force, notamment avec les fougères d’intérieur ornant nos appartements. Il est vrai que cette plante est divine avec ses feuilles souples apportant une impression de légèreté sans pareille. Vous avez craqué récemment pour cette belle plante d’intérieur ou votre entourage vous a offert un exemplaire. Or, vous ne savez comment les soigner et les entretenir dans de bonnes conditions pour obtenir un feuillage magnifique pendant de longues années.

 

Quelle exposition pour ma fougère ?

La fougère d’intérieur peut être placée au sein de votre jardin, lors des beaux jours ou également dans votre salon, pour en profiter toute l’année. Elle égaiera ainsi votre intérieur ou vos terrasses et balcons. Voluptueuse et bien garnie, la fougère d’intérieur apprécie essentiellement les situations à mi ombre. Le soleil direct lui ferait défaut et ralentirait sa croissance et développement. Afin de la disposer au bon endroit dans votre maison, quelques conseils sont à suivre. Il faut savoir que la fougère nécessite un peu de soleil, et de la luminosité pour s’épanouir, elle craint toutefois le soleil direct. Vous pourrez ainsi la placer derrière une fenêtre légèrement voilée ou une ouverture vitrée à l’est ou au nord. Vous éviterez aussi les baies et fenêtres exposées en plein sud. Lors des heures les plus chaudes de la journée, ses frondes pourraient brûler. A savoir, les fougères n’apprécient pas les courants d’air et aussi d’être placées à côté de sources de chaleur. Ainsi, la température parfaite pour le bon épanouissement de votre fougère est située entre 18 et 21 degrés pendant la saison hivernale et entre 20 et 25 degrés en été.

 

Quel arrosage pour votre fougère ?

 L’arrosage est fort simple concernant la fougère, belle plante d’intérieur, qui s’avère être dépolluante, un atout de plus pour ce beau sujet ornemental. Se plaisant dans un intérieur pas trop sec, cette plante vivace au feuillage si caractéristique est idéale aussi pour constituer un ravissant îlot de verdure dans votre salon, patio, balcon ou véranda. Cette fougère apporte une ambiance zen, et une belle harmonie naturelle reposante. Appréciant particulièrement l’humidité, cette fougère propose des proportions mesurées. A savoir, un excès d’arrosage n’est pas recommandé pour la fougère. Si par inadvertance, vous avez arrosé un peu trop, vous aurez ensuite à laisser sécher le substrat de manière légère. Afin d’éviter un choc thermique, vous veillerez à arroser vos fougères avec une eau tiède. Vous aurez aussi à ajouter de l’engrais spécifique pour plantes d’intérieur à l’eau d’arrosage, toutes les deux semaines. Une petite astuce à connaître est de vaporiser de manière régulière le feuillage délicat et si décoratif de votre fougère avec un peu d’eau à température ambiante et pas calcaire. Vous lui garantirez ainsi un taux d’humidité adéquat à son bon épanouissement.

 

Quelle humidité apporter à une fougère d’intérieur ?

Vous prêterez ainsi attention à votre fougère en lui évitant l’air trop sec. Cette belle plante à la feuillaison tant appréciée est originaire de régions tropicales. En fait, elles s’acclimatent facilement en milieu naturel dans des forêts ombragées et humides. Ces plantes tropicales nécessitent d’être positionnées dans un environnement avec une humidité constante, s’épanouissant avec une hygrométrie égale à 60, jusqu’à 80 %. Il vous sera possible d’élever l’humidité ambiante si vous posez votre plante au-dessus d’une soucoupe avec des billes d’argile et de l’eau. Vous avez aussi le choix de vous munir d’un humidificateur d’air, très sain également pour vous. Aussi, la fougère d’intérieur s’épanouira par exemple dans des pièces d’eau comme la salle de bain ou la cuisine, il faut tout de même qu’elles soient bien éclairées. Toutefois, un excès d’humidité peut être fatal à cette jolie plante d’intérieur.

 

Quels sont les conseils à suivre pour la plantation ?

Après votre achat, vous pourrez rempoter votre fougère à la fin de l’hiver, au printemps. Il s’agit de la période pendant laquelle les racines ont tendance à envahir les pots, aussi vous en profiterez pour ôter les feuilles séchées et abîmées. Cette opération permettra la création de nouvelles pousses. Le rempotage se fait à l’aide d’un mélange pour plantes vertes, domptant l’humidité et drainant également. Cette terre sera riche en humus de préférence, vous veillerez lors de la plantation à ne placer en terre le collet. Aussi, une terre humide, humifère et fraîche est recommandée. Originaire de sous-bois, cette plante se plait dans des atmosphères assez confinées. Il faut noter que la fougère peut être multipliée très facilement. Pour cette variété, les semis sont recommandés par les professionnels, en effet, les fougères créent des spores ou types de graines avec un revers de feuilles, appelées frondes. En milieu humide, ces spores composent un prothalle, produisant ensuite, des jeunes plantules que vous pourrez individualiser grâce au repiquage.

L’entretien de votre fougère d’intérieur
4.2 (84.44%) 9 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.