L’érable du Japon : plantation et entretien - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

L’érable du Japon est un magnifique arbre aux couleurs flamboyantes. Pour profiter au maximum de sa beauté et de son côté apaisant, il est bon de suivre différents conseils et astuces. L’avantage de cet arbre, c’est qu’il peut être planté aussi bien en extérieur que dans un bac. Il pourra donc tout aussi bien égayer l’extérieur, que ce soit dans un jardin ou sur un balcon. Il offre un parfait contraste avec les autres arbres et plantes d’un jardin. On le retrouve très souvent dans les jardins dits japonisants. Sa présence contribue à la relaxation du corps et de l’âme. Il symbolise en effet l’indépendance de l’esprit. L’érable du Japon peut être de différentes tailles. Que l’on choisisse un petit modèle ou au contraire un grand modèle, ses incroyables couleurs flamboyantes feront la joie de tous à l’automne. Par contre, il ne faut pas s’attendre à profiter trop rapidement d’un grand arbre majestueux. En effet, ce type d’arbre se développe lentement.

Quelle est l’origine de l’érable du Japon ?

Comme son nom l’indique, l’érable du Japon est originaire du Japon mais également de Corée et de Chine.

Quelle est la particularité de l’érable du Japon ?

Cet arbre allie deux éléments intéressants. Le premier, c’est son feuillage bien spécifique et très coloré. Au fil des saisons, il passe en effet du rouge à l’orangé puis au jaune. Le second, ce sont ses jolies fleurs qui apparaissent au printemps. Les fruits bruns qu’il donne à l’automne se présentent deux par deux. Cet arbre est particulièrement robuste. Il ne craint pas les températures négatives. Il doit par contre être préservé du plein soleil.

Comment choisir son érable du Japon ?

Pour bien choisir son érable du Japon, il convient de savoir quelle taille on souhaite qu’il fasse arrivé à maturité. En effet, chaque variété d’arbre n’aura pas la même taille à l’âge adulte. Ainsi, on pourra opter pour un arbre allant de 4 à 10 mètres de haut. Bon à savoir : il existe même des variétés naines d’érables du Japon pour les espaces restreints.

Dans quel type de sol et à quelle période planter son érable du Japon ?

C’est un sol argileux et sableux agrémenté de terre de bruyère et d’humus qui convient à l’érable du Japon. Son principal ennemi, ce sont les terrains calcaires. L’avantage de cet arbre, c’est qu’il peut être planté à n’importe quelle période de l’année. La seule recommandation est d’éviter les périodes de gel. Il peut être semé, bouturé ou encore greffé. La meilleure période pour le planter reste toutefois l’automne. L’érable du Japon peut tout à fait être agrémenté de parterres couverts de petites pierres blanches ou de galets afin de se créer un véritable havre de paix chez soi. Cela ne fera qu’amplifier son côté apaisant.

Comment bien entretenir son érable du Japon ?

L’érable du Japon est un arbre facile à entretenir. Il nécessite un apport moyen en eau et se montre très résistant au froid. Pour bien grandir, il a besoin d’être planté dans un sol acide, bien drainé et humide. Il a en effet grand besoin de fraîcheur. En termes d’exposition, l’idéal est la mi ombre. Il est également important de le protéger des courants d’air. Les plantes de terre de bruyère sont les bienvenues à ses côtés.

L’érable du Japon : plantation et entretien
1 (20%) 1 vote

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.