Quelles sont les 4 composantes d’un jardin zen ? - Ma Petite Jardinerie – Le Blog

Fan de l’esprit asiatique pour la conception de votre jardin, vous rêvez d’un style zen dans votre extérieur. Sachez que 4 éléments sont à respecter pour constituer ce type de jardin, comme le paysagiste Erik Borja, depuis 40 ans. Il a ainsi composé son jardin style japonais très inspirant. Ce sculpteur de formation est un amoureux de la nature, et notamment depuis un séjour effectué dans la Drôme, un domaine familial, en 1968. Son premier voyage au Japon a été pour lui une révélation. Depuis, il fait pousser des plantes et la terre est devenue son passe-temps favori. Pour la composition de son jardin zen, le paysagiste de talent a respecté la règle des 4 éléments.

Quel est le premier élément à mettre en avant dans un jardin zen ?

Le minéral est l’élément à considérer en premier lieu. L’espace de méditation offre une harmonie très agréable et douce, aussi, un étang comprenant des graviers et des pins révèlent une élévation spirituelle. Le « Kare san sui » représente un élément essentiel pour la conception d’un jardin zen, il s’agit d’un jardin sec avec du sable, des graviers, des rochers et de la mousse, au sein d’une végétation très verte et foisonnante. Végétation acclimatée à la région méditerranéenne.

Et pour le deuxième élément ?

Dans la constitution d’un jardin zen, le deuxième élément à prendre en compte est l’énergie. Ainsi, vous pourrez découvrir un chemin à l’esprit « shiki-Ishi » très étroit et cloisonné avec des buissons en forme de nuage. Ce chemin spirituel bordé d’ophiopogons, de liriopes, de carex et de bambous nains dorés, permet de guider son admirateur en direction de l’entrée du jardin. Ainsi, petit à petit, le jardin peut être comparé à un parcours initiatique, pour laisser à l’énergie une libre circulation avec beaucoup de fluidité.

Est-ce le végétal le troisième élément d’un jardin zen ?

En effet, le végétal compose ce troisième élément, l’érable masque traditionnellement une partie de la cascade. Cet arbre révèle toute une palette de nuances diverses tout au long des saisons. Cet arbre offre ainsi un spectacle saisissant. La végétation aux alentours est omniprésente, et elle rayonne véritablement. Ainsi, ce paysage magnifique révèle un pin sylvestre et un pommier à fleurs proposant ainsi un tableau divin à couper le souffle. Vous vous enchanterez devant une multitude de formes et une incroyable explosion de couleurs. Vous profiterez d’un spectacle éphémère plein de poésie, pour les japonais.

Quel est le dernier élément pour constituer un jardin zen réussi ?

L’eau constitue ainsi le dernier élément à souligner pour la création de votre jardin zen. En effet, le paysagiste a ainsi choisi de mettre en valeur l’étang situé face à sa maison. Cet étang montre une partie plutôt ombragée au cœur du jardin méditation. De cette manière, le miroir d’eau composé par l’étang se mêle à la végétation pour composer un seul ensemble. La découverte de ce jardin réveillera tous vos sens. Par exemple, le tsukubaï composant un bassin d’ablution, est essentiel pour créer des jardins de thé, offrant une douce musique charmante à l’oreille.

Quelles sont les 4 composantes d’un jardin zen ?
4.1 (81.18%) 34 votes

Plus de conseils de jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.