Petit conifère : le conifère nain pour aménager votre jardin !
conifères nains hiver

Les conifères nains, encore appelés conifères de rocaille, se font une part de plus en plus belle dans les jardins ! Il en existe de toutes les formes, de toutes les couleurs, et en jouant sur de subtiles associations, il y a de quoi réaliser une œuvre d’art. Si vous vous sentez l’âme d’un paysagiste, voici de quoi imaginer une multitude de tableaux. La difficulté sera d’arrêter un choix. Tour d’horizon du petit conifère et de ses spécificités !

Quels sont les avantages de planter le petit conifère ?

Vous pouvez véritablement personnaliser votre jardin tant il existe de formes et de couleurs différentes, certains conifères ayant même des feuillages dont les couleurs varient avec les saisons.

De plus, les petits conifères sont des arbustes faciles d’entretien et s’adaptent aussi bien plantés en pleine terre qu’en bac ou en pot. Ils résistent particulièrement bien aux gelées comme à la sécheresse, et sont rarement malades !

Ils agrémentent toutes les superficies, grandes ou petites, et peuvent également décorer un balcon. Et bien sûr, inutile de les tailler, sauf si vous voulez leur donner une forme particulière.

conifère nain

Quels sont les différents conifères nains et comment les choisir ?

Conifères nains : les différentes variétés

La plupart des conifères nains sont des conifères appartenant aux familles des Picéa, des Juniperus, pseudotsuga, Abeis, Thuja… Il y en a pour tous les goûts ! Voici notre sélection.

En forme de boule

  • Le Picea glauca « Echiniformis »
  • Le Pinus nigra « Pierrick Brégeon »
  • Le Thuya d’Occident (Thuja occidentalis) « Danica »
  • Le faux-cyprès de Lawson (Chamaecyparis lawsoniana) « Minima Aurea »

À port globuleux

  • Le Chamaecyparis obtusa « Nana Aurea »
  • Le Pinus sylvestris « Gold Coin »
  • Le cèdre du Japon « Vilmoriana Gold »
  • Le PICEA Glauca « Alberta globe »

Les couvre-sol

  • Le genévrier Juniperus horizontalis
  • Le genévrier Juniperus Procumbens Nana

Pour des haies

  • Le Taxus baccata « Fastigiata Aurea »
  • Le Juniperus scopulorum « Skyrocket »
  • Le Juniperus scopulorum « Blue arrow »
  • Le Juniperus communis « Sentinel »
  • Le Thuja orientalis « Aurea nana »

Pour le balcon

  • Le Ginkgo biloba « Mariken »
  • Le Ginkgo nain « Troll »
  • Le Picea omorika « Nana »

Comment choisir un petit conifère ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir vos conifères :

  • Leur hauteur à maturité : certains ne dépassant jamais les 50 cm de hauteur, d’autres pouvant tout de même atteindre 2 mètres.
  • La couleur de leur feuillage. La palette est large, du vert au bleu en passant par le jaune, le doré ou l’argenté.
  • L’exposition, certains préférant être plantés en plein soleil, d’autres préférant les zones ombragées.
  • La persistance de leur feuillage. Mais la plupart des petits conifères ont un feuillage persistant qui nous permet d’en bénéficier tout au long de l’année.
  • La période de floraison ou de fructification : certains petits conifères fleurissent surtout au printemps et fructifient en hiver. Là encore, vous aurez le choix dans la couleur des fruits.
  • L’utilisation : en effet, parmi les petits conifères, certains sont plus appropriés pour les massifs, d’autres pour la décoration en bac, d’autres encore pour des talus ou pour des haies ou pour couvrir les sols…
  • Et bien sûr le sol. Tant au niveau de sa nature : argileux, caillouteux, calcaire…, que de son PH, sol acide, neutre… La plupart de petits conifères préfèrent les sols plutôt acides. Le cas échéant, si votre sol est trop calcaire, ajoutez de la terre de bruyère
planter conifères

Comment planter les conifères ?

À quelles périodes planter les petits conifères ?

Tout dépend du conifère, mais une majorité se plante en automne, et plutôt fin octobre et au mois de novembre, lorsque la terre s’est bien humidifiée avec les pluies qui font suite à la sécheresse…

Comment planter les petits conifères en terre ?

  • Juste avant la plantation, placez la motte dans un seau rempli d’eau pour qu’elle s’humidifie.
  • Creusez un trou d’une dimension au moins trois fois supérieure aux dimensions de la motte.
  • Préparez votre sol en fonction du conifère choisi. Les conifères préfèrent un sol riche en humus et bien drainé. Si votre sol est trop argileux, n’hésitez pas à y ajouter du compost. De même ajoutez si besoin des cailloux ou des gravillons pour favoriser le drainage.
  • Plantez la motte et recouvrez le trou.
  • Arrosez abondamment.

Comment planter un petit conifère en bac ou en pot ?

Les dimensions du pot doivent tenir compte des dimensions de votre conifère à maturité. Choisissez un pot d’au moins 50 cm de diamètre dans lequel l’eau ne pourra pas stagner. Les racines des conifères n’aiment pas être noyées. Quant à la terre, faites votre propre mélange mi-terre du jardin, mi-terreau.

Comment entretenir les conifères nains après leur plantation ?

Pour les petits conifères en terre, rien de plus simple. Un arrosage régulier la première année surtout en cas de forte chaleur.

Pour les petits conifères en pot, ajoutez au pied de votre conifère une généreuse couche de compost tous les ans. Un rempotage tous les quatre ans leur fera également le plus grand bien !

Petit conifère : la tendance jardin de cet hiver !
5 (100%) 1 vote

Plus de conseils de jardinage